Sign in
Download Opera News App

 

 

Championnat national de Powerlifting : plusieurs athlètes à l’assaut de Cosmos Yopougon le samedi 21 mai

Le 3ème championnat national de Powerlifting se tiendra le samedi 21 mai 2022 sur l’esplanade de Cosmos à Yopougon. Ce sera à partir de 9 heures. Le président de l’Association de Powerlifting de Côte d’Ivoire, Gustave Fesan Bi, en a donné des détails, récemment, au cours d’une conférence de presse, à Cocody-Angré.

Gustave Fesan Bi (au centre) avec des membres de son bureau exécutif lors de la conférence de presse


"Cette compétition est ouverte à tous ceux qui ont envie de pratiquer ce sport et qui sont sûrs d'être bien portants même si notre équipe médicale a le dernier mot. Yopougon faisant partie des quartiers populaires, son choix n'est pas fortuit", a fait savoir Gustave Fesan Bi, l'athlète le plus médaillé du pays dans cette discipline.

Gustave Fesan Bi, le champion tout terrain ivoirien de Powerlifting

Pour participer à ce 3ème championnat national de Powerlifting, toute personne intéressée doit s'inscrire sur le site de l’association et verser la somme de 10.000 FCFA. A l’issue de cette compétition, les trois premiers de chaque catégorie seront récompensés. Les meilleurs auront une prise en charge pour participer au championnat d'Afrique au Maroc ou au Mondial au Canada. Ce, d'ici la fin de l'année.

Gustave Fesan Bi en pleine action

Il est prévu d'autres compétitions similaires ultérieurement dans les autres communes du District d'Abidjan et de l'intérieur du pays pour rendre populaire cette discipline afin de faire d'Abidjan la plate tournante de ce sport.

Le président de l'Association de Powerlifting de Côte d'Ivoire, médaillé national et international

Mais en attendant, rendez-vous le samedi 21 mai, dès 9h, à Cosmos-Yopougon pour admirer les performances des athlètes de ce sport d’origine indienne qui est en train de prendre ses marques en Côte d’Ivoire.

JM TONGA

Content created and supplied by: JMTONGA (via Opera News )

championnat national plusieurs powerlifting

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires