Sign in
Download Opera News App

 

 

Dino Malachie, l'artiste qui ne perd jamais le sourire

Il se fait appelé "le père" ou "opah" et se réclame créateur du "spot musique", une musique où le texte est composé en grande partie de nom de personnes à qui on veut témoigner notre reconnaissance. Peopl'emik a offert son plateau et ses chroniqueurs à cet artiste de talent pour d'abord expliquer comment il est passé du Zouglou au "spot musique". Une transition qui selon ses dires s'est imposé à lui. Concernant ses disciples qui ont suivi ses pas dans l'univers du spot musique il dit ceci : "Ils reconnaissent que je suis "opah" mais c'est le respect qui manque... j'ai créé un mouvement qui nourrit près de 70 % des acteurs du coupé décalé. Mais, même la manière de m'accueillir dans les cérémonies frise l'irrespect..."

Sur ses nombreux featuring avec des artistes qui ont eu du succès dans le monde du coupé décalé "Opah" a lancé :" J'ai été beaucoup naïf. Quand on me sollicite et que je pose la voix, je ne demande rien....la logique voudrait qu'en retour il y ait de la reconnaissance. Mais tout le monde ne pense pas comme ça..." L'artiste évoque cet aspect de sa vie où il a offert son talent aux autres sans rénumération avec beaucoup d'amertume :" Aujourd'hui s'ils m'appellent je dirai je gagne combien ? Avant je faisais la musique par amour. Maintenant j'ai des charges..."

Dino Malachie n'a pas manqué de dire un mot sur sa carrière solo, il a reconnu être sans identité musicale ce qui pourrait justifier sa stagnation. Mais il compte œuvrer pour remédier à cela.

Avec son sourire éternel sur les lèvres même lorsqu'il parle de sujets difficiles. Et même pendant la fameuse question" modia" de Annie France d'où il est sorti vainqueur. Il a enfin appelé les fans à mieux soutenir les artistes.

Source : Peopl'emik

Astafe

[email protected]

Content created and supplied by: Astafe (via Opera News )

Dino Malachie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires