Sign in
Download Opera News App

 

 

Chefferie en pays Atchan: des consultations populaires annoncées pour mettre fin au bicephalisme

Photos archives/Des villages Atchans pourront désormais connaître leur vrai chef à l'issue des consultations populaires annoncées

Plusieurs villages Ebrie vivent des troubles constants à cause du bicephalisme qui règne à la tête de plusieurs villages. L'administration ivoirienne qui est confrontée à un problème de choix a préconisé la voie des consultations populaires pour savoir celui qui est l'émanation du peuple. En effet, au-delà de tout, ce sera l'occasion pour chaque partie de démontrer sa popularité à travers une mobilisation du peuple.

 Pour beaucoup de villageois, les autorités coutumières ont fait leur part en s'alignant du côté de la tradition. C'est dans le strict respect des us et coutumes en pays Atchan que les Nanans, comme on les appelle en pays Atchan, dépositaires de la tradition, ont tranché suite aux différentes propositions des générations.

 Coutumièrement, le choix des Nanans est irrévocable. A la vérité, les villages Ebrie n'ont pas de problème avec leurs autorités coutumières, mais plutôt avec l'administration qui délivre les arrêtés de désignation du chef. Il s'est trouvé dans plusieurs villages, selon nos investigations, que l'administration a remis ou compte remettre des arrêtés à des personnes qui ne sont pas le choix du peuple. La conséquence de cette décision est la naissance du bicephalisme à la tête des villages. 

D'un côté, il y a ceux qui ont le soutien de l'administration et qui défient la tradition. De l'autre, il y a ceux qui sont oints par les Nanans. 

Face à ce bicephalisme dans les chefferies traditionnelles en pays Ebrie, l'administration incarnée ici par le Préfet de Région d'Abidjan, en collaboration avec le District d'Abidjan, qui a décidé de procéder à des consultations populaires pour trancher définitivement sur la question des chefs afin que l'ordre revienne dans les villages Atchan. Des consultations à l'issue desquelles, le "vrais chefs" de villages reconnus publiquement par le peuple pourront recevoir leur arrêté de désignation. 

En ce moment, plusieurs villages bouillonnent déjà. Chaque camp se prépare à montrer qu'il a le peuple avec lui. A Abatta Village, Songonté et bien d'autres villages Atchan, c'est la veillée d'âmes. Certains villageois croient en la justice divine, d'autres comptent sur leurs relations dans les administrations pour gagner la bataille.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires