Sign in
Download Opera News App

 

 

Et si l’on décrétait Assinie capitale touristique de la Côte d’Ivoire ?

"Si Yamoussoukro est la capitale politique et Abidjan la capitale économique, il ne nous reste qu’à obtenir que Assinie soit décrété capitale touristique"tel est le plaidoyer de Prince Mossou Ignace Niamké, Commissaire général du Festival Climbié Beach d’Assinie. C’était le samedi 13 août 2022, dans le cadre de la 32ème édition dudit festival, en présence de plusieurs personnalités dont le Président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), Aka Aouélé.

Prince Mossou Ignace Niamké n’a pas occulté l’ambition du Comité royal Essouman qu’il dirige de faire du Royaume Essouman le temple numéro 1 du tourisme en Côte d’Ivoire. Le plaidoyer légitime qu’il a fait le samedi 13 août sur la Place Assoko, en présence du Président du Cesec par ailleurs président du Conseil régional du Sud-Comoé, démontre que le tourisme prend tout son sens dans cette 32ème édition du Festival Climbié Beach et des précédentes qui ont permis au peuple Essouman de vendre les richesses de ses terres historiquement hospitalières.

"La charge du Comité royal Essouman que nous avons l’honneur de diriger est de continuer de faire d’Assinie une terre à jamais d’hospitalité, de dignité et d’unité. Une terre de rêves et de traditions. Et pour ce faire, nous avons choisi de faire de l’édition numéro 32 de votre festival international Climbié Beach du Royaume d’Assinie, un festival qui a pour but de démontrer en quoi le tourisme peut être un facteur essentiel de développement local", a-t-il précisé.

A en croire Prince Mossou Ignace Niamké, après plus d’une décennie de travail, le Comité royal Essouman entend amorcer la phase des ateliers de réflexion, de décisions et d’exécution de programmes allant dans le sens de produire les plus grandes richesses possibles grâce à son tourisme.

Toute chose qui justifie le choix du ministre du Tourisme, Siandou Fofana, en tant que parrain de la 32ème édition du Festival Climbié Beach. "Monsieur le ministre du tourisme a été donc à dessein choisi comme parrain parce qu'ici, notre café, notre cacao, notre hévéa et notre or, c’est le tourisme", a-t-il indiqué.

Assinie étant depuis belle lurette la destination privilégiée de nombreuses personnes aussi bien en Côte d’Ivoire qu’à l’étranger à cause de ses nombreuses attractions, nous osons croire que le plaidoyer du Comité royal Essouman par la voix de Prince Mossou Ignace Niamké sera entendu et pris en compte par les autorités ivoiriennes.

JM TONGA

Content created and supplied by: JMTONGA (via Opera News )

ivoire niamké yamoussoukro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires