Sign in
Download Opera News App

 

 

Obsèques de Maman Kakou Jeannette : Alassane Ouattara transmet un message fort à Guikahué

Commencée le jeudi 23 juin, la présentation des condoléances à Maurice Kakou Guikahué et à sa famille, pour les obsèques de leur mère, ont pris fin à Abidjan, dimanche 26 juin. Mais elle se poursuit à Dikouéhipalégnoa (S/P Gagnoa), ce mardi 28 juin 2022.

 

Les condoléances du président Ouattara présentées par le Premier ministre Patrick Achi

A la tête d’une forte délégation, le Premier ministre Patrick Achi est arrivé, dimanche 26 juin, à la résidence de Maurice Kakou Guikahué, peu après 18 heures. Il était accompagné de personnalités dont Cissé Bacongo, Kandia Camara, Koné Mahamadou. Le porte-parole a indiqué que le « le Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara, absent parce que hors du pays, a instruit le Premier ministre à l’effet de conduire une forte délégation afin de venir, dans une démarche institutionnelle et fraternelle, pour dire "Yako" à vous, à la Côte d’Ivoire, au ministre Guikahué. Il dit au ministre Guikahué que dans la vie des hommes, il y a des événements qu’on maîtrise et des décrets divins qu’on ne maitrise pas. Et comme nous sommes des humains, nous sommes obligés de nous incliner. "Yako", professeur, "yako" au général Ouassenan, "yako" à toute la famille. Vous constatez la présence de deux femmes dans la délégation. Le Président de la République, en instruisant le Premier ministre le fait aussi au nom de son épouse, l’ensemble de l’institution mais aussi au nom de la famille Ouattara».

Le porte-parole a rassuré que «bien qu’absent, le Président de la République sera présent à toutes les étapes des obsèques ». Le porte-parole de la famille éplorée, Me Atabi a traduit la gratitude de Guikahué et des siens très touchés par cet élan de solidarité et de fraternité.

 

Le Groupe parlementaire Pdci, le Conseil municipal de Cocody, le Pdci District d’Abidjan, manifestent leur solidarité

Le soutien du Pdci-Rda au Pr Maurice Kakou Guikahué s’est manifesté à maintes reprises, le week-end dernier, avec une délégation de la direction du parti conduite par Emile Constant Bombet, samedi 25 juin.

Dimanche 26 juin, le Groupe parlementaire Pdci à l’Assemblée nationale a présenté ses condoléances à l’un des leurs. Conduite par le Vice-président dudit Groupe, le député Jean Paul Yao Koffi et ayant pour porte-parole Goli Sawa Antoine, les députés ont réitéré leur présence à toutes les étapes de ces obsèques qui s’achèvent, le samedi prochain.

« Merci pour cette démarche qui nous console et nous fortifie. La qualité de votre délégation est synonyme de réconfort. Merci pour ce que vous nous apportez comme soutient moral. C’est dans les épreuves qu’on apprécie la qualité des rapports qu’on a avec quelqu’un » a indiqué Me Atabi Honoré, porte-parole de la famille.

A la tête, une forte délégation de près de trente personnes, le maire de Cocody, Jean Marc Yacé est venu présenter ses condoléances. Ange Dagaret Dassaud, porte-parole a indiqué qu’il s’agit du Conseil municipal de Cocody. « En tant que militants du Pdci et membres du Conseil municipal, nous sommes venus exprimer à celui qui pleure sa maman que nous sommes avec lui et toute sa famille et nous serons à Gagnoa ». Me Attabi a dit merci au premier magistrat de la commune de Cocody et à sa forte délégation. Et d’ajouter : « Merci encore car, il y a moins d’un an, quand le ministre Guikahué perdait son frère, le maire Jean Marc Yacé était à ses côtés. Cette présence explique l’étroitesse de leur relation, ce qui les unit est très fort » a-t-il dit.

Un autre groupe et non des moindre en qualité et en nombre a succédé au Conseil municipal de Cocody. Il s’agit des militants Pdci du District d’Abidjan conduit par le Conseiller spécial du président Henri Konan Bédié chargé de la réconciliation, Noel Akossi Bendjo. Le Sénateur N’dohi Raymond, madame le député de Yopougon, Euphrasie Yao, étaient aux côtés de Bendjo. Le délégué Pdci d’Adjamé a donné les nouvelles et présenté au nom de tous les militants, les sincères condoléances et leur soutien qui va se poursuivre jusqu’ à Gagnoa. La "zone Zadi", zone géographique Pdci comprenant les délégations Pdci des régions de Gagnoa, Daloa, Bouaflé, Soubré etc pour laquelle Guikahué est un dirigeant, a clos l’étape de la présentation des condoléances. C’est elle la première qui avait ouvert le bal, jeudi 23 juin 2022, hors programme officiel.

 

Le PPA-CI, le FPI, l’URD auprès de Guikahué

Des partis frères ont marqué leur solidarité au Pdci-Rda dont l’un des hauts cadres, Maurice Kakou Guikahué est frappé par un deuil. La perte de sa maman. Le PPA-CI et le collectif des cadres de Gagnoa éteint présents. La délégation était conduite par le ministre Assoa Adou. Le porte-parole, Koné Katinan, a indiqué que celle-ci a été envoyée par le président Laurent Gbagbo. « Le président de notre parti a appris le décès de sa maman. Il a dépêché cette délégation qui agit à un double niveau. Il y a d’abord la relation entre nos deux partis politiques et nos deux leaders Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié. Et il y a aussi la fraternité. Il y a des liens qui unissent la famille de Laurent Gbagbo et celle de Guikahué » a-t-il dit. Avant de présenter les membres de la délégation, dont Hubert Oulaye, Dano Djédjé, Issa Malick, Georges Armand Ouégnin, le doyen Ottro, Tiédé Gervais, Koudou Jeannette, Sokouri Bohui, le Gouverneur Dakoury, Yapo Raymond. « Nous sommes venus traduire toute notre compassion et prendre notre part de deuil au nom du président Laurent Gbagbo. Nous disons "yako" à notre frère et affirmons que ce n’est pas seulement son deuil, mais aussi le nôtre ».

Sangaré Issiaka, Secrétaire général, était le porte-parole de la délégation conduite par la 1ère Vice-présidente du Front Populaire Ivoirien (FPI). « Nous avons appris la douloureuse disparition de notre maman. Nous sommes accourus pour voir si cette nouvelle était vraie. Devant ces mines affligées, nous comprenons que hélas, c’est vrai. Nous sommes venus au nom du président Affi N’guessan, actuellement en France, qui a dépêché cette délégation pour apporter notre compassion… » a-t-il dit. Quant à l’URD, dont la fondatrice Mme Danielle Boni Claverie était représentée par le 1er Vice-président a également présenté ses condoléances à Guikahué. A tous, Me Atabi, porte-parole de la famille a dit merci pour le soutien.

 

L’IGE et l’Institut de cardiologie d’Abidjan aux côtés de Guikahué

L’Inspecteur Général d’Etat, M Ahoua N’doli Théophile, accompagné de cadres de la région du Moronou (Bongouanou, M’batto) dont le député Dapa d'Anoumaba, a présenté ses condoléances à Guikahué. Hilaire Zizoua, son porte-parole a magistralement donné les nouvelles. « L’Inspecteur Général d’Etat a appris la nouvelle. Il est venu pleurer avec son frère Guikahué, lui exprimer ses condoléances et sa compassion et prendre sa part de deuil » a-t-il dit.

Premier président de la société ivoirienne de cardiologie (Sicard) d’Abidjan, Maurice Kakou Guikahué est un cardiologue émérite dont les qualités professionnelles et humaines ont été reconnues et affirmées par ses pairs, dimanche dernier. Les cardiologues en grand nombre sont venus à sa résidence pour lui dire "yako". « On a décidé de venir saluer le Pr Maurice Kakou Guikahué. Nous ne cessons de prier pour que Dieu le fortifie. Pr Ekra qui n’a pu faire le déplacement pour de raisons de santé lui exprime sa compassion » a déclaré le porte-parole.

 

Des compassions réconfortantes des familles Thiam, Ehui, Zébéyoux, Ipaud…

Au-delà des groupes constitués, beaucoup de personnes et de familles ont effectué le déplacement pour saluer et réconforter la famille éplorée. La famille Thiam, conduite par le ministre Aziz Thiam et comprenant Mme Thiam Aziz, et Yamousso Thiam (sœur des Thiam) a présenté ses condoléances. Elle a été suivie par d’autres. Camille Kragba a conduit une délégation envoyée par l’ex secrétaire d’Etat Aimée Zégbéyoux. Le préfet de la région du N’zi (Dimbokro), la famille Diahoré, Zagadou Dépri Honoré, l’ambassadeur Ehui Bernard, son épouse et son fils, le doyen Ipaud Lago, le délégué Pdci-Rda de M’batto II, Koffi Bernadette Akissi, Amangoua Lookensi, Anoma Marceline et famille étaient présents. Tout comme la famille Léssiéhi de Guiglo, Pr N’guetta Roland, les familles Yao et Serges Kakou, Diby Marcelin, fondateur du journal "Le Mandat", Kalou Alexis, cadre de Gagnoa, Yobo Dogbo Jules, Koffi Aké, Doumbia Seydou, tous les trois venus de Yopougon Toits-Rouges. Les filles du canton Paccolo, Mme Ligné, Sylvain Affoh, Marie Paul Aboh, le PCA de la CIE, la famille Séri Bi, Mme Vagba Lucie, Mme Messou Gabriel, la famille Gnato, Mme Gossé Marie, Koyo Florentine Apri, Chantal Hiba, Akafou Ange Olivier, la famille Yapo, la mutuelle de Bobia (Mudesbo), village maternel du Pr Maurice Kakou Guikahué…, ont tenu à saluer les membres de la famille Kakou. Notons que parfois des dons ont été faits au comité d’organisation des obsèques par les délégations qui se sont succédé.

 

GRO et DS

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

alassane jeannette obsèques ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires