Sign in
Download Opera News App

 

 

Burida / Le ministre Vagondo Diomandé prend en charge 100 artistes Dan

Le ministre Vagondo Diomande aux côtés des artistes Dan

Le ministre de l'intérieur et de la sécurité, le Gal Vagondo Diomande a procédé dans l'après-midi du vendredi 24 juin à la signature d'un protocole d'accord avec le Burida représenté par son directeur général, Karim Ouattara. Cette convention matérialise ainsi le début effectif du traitement des dossiers de 100 artistes Dan bénéficiaires des cartes de Burida. Pour rappel, le samedi 21 février 2022, à l'occasion de la cérémonie de présentation des vœux des artistes à Monsieur le Ministre, le Gal Vagondo Diomandé annonçait un don de 100 cartes de Burida aux artistes Dan. Après le traitement des différents dossiers par le comité de gestion, le Burida a reçu les moyens nécessaires ce vendredi pour un début effectif du processus d'enrôlement de ses acteurs du monde culturel. Outre leur carte, ces 100 bénéficiaires obtiendront également l'enregistrement en studio, la production de jaquettes, la duplication de supports, les droits de reproduction mécanique (DRM) et les stickers, le droit d'adhésion au Burida, la carte de membre du Burida. 

Chaque artiste recevra 200 CD stickés à la fin du processus. Toutes ces étapes sont entièrement financées par le Ministre Vagondo Diomandé en vue d'aider ses jeunes frères et sœurs artistes à mieux vendre la culture Dan à travers leurs œuvres. 

Selon Danny Brou, Président de l'Association des Artistes Dan de Côte d'Ivoire, cette action est une grande première. C'est avec en larmoyants qu'il a remercié leur bienfaiteur pour ce geste plein de symboles quand on sait les conditions difficiles dans lesquelles les artistes exercent leurs métiers. 


Quant à Karim Ouattara, Directeur Général du Burida, de l'histoire du Burida, c'est la toute première fois qu'une personnalité décide d'aider un nombre si important d'acteurs culturels. Il a demandé aux bénéficiaires de saisir cette opportunité pour relancer leur carrière.

Le Ministre a renouvelé son soutien et son engagement à participer dans la dynamique insufflée par le Président de la République a appuyer les personnes les plus vulnérables.

Il souhaite une gestion rigoureuse du dossier pour qu'une deuxième vague de 100 puisse être prise en charge dès l'année prochaine. Le coût total est de cette action de haute portée sociale est de 12 millions de francs.

Content created and supplied by: [email protected] (via Opera News )

Burida Dan Vagondo Diomandé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires