Sign in
Download Opera News App

 

 

Putsch au Burkina Faso : Paris avait proposé à Roch Kaboré une exfiltration

Africa Intelligence, ex-Lettre du Continent révèle que la France aurait proposé au Président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré son exfiltration du pays.

A en croire Africa Intelligence, ex-Lettre du Continent, Paris au travers d'une unité de forces spéciales françaises basées au Burkina Faso, mise en alertes sur les mouvements des putschistes aurait suggéré l'ancien président Roch Marc Christian Kaboré son exfiltration du pays.

"Un peu avant 10 h du matin, les forces spéciales françaises de la task force Sabre, dont le quartier général est situé au Burkina, ont été mises en alerte. Dix heures plus tard, alors que les mutins se trouvaient non loin de la résidence privée du président burkinabè, dans le quartier de la Patte d'Oie, à Ouagadougou, Paris lui a proposé une exfiltration d'urgence", publie l'ex-Lettre du Continent.

En indiquant que bien auparavant un scénario a été préparé et planifié depuis des semaines face à la menace des hommes en arme et même selon Africa Intelligence que des pays voisins pour sa chute ont été soumis.

Aux dires du journal, l'ex-président aurait rejeté l'offre. "Un scénario qui avait été préparé et planifié dans les semaines passées en cas de prise effective du pouvoir par les armes. Plusieurs points de chute dans les pays voisins avaient été étudiés pour mettre à l'abri le président, mais ce dernier a refusé d'être exfiltré par Paris", fait savoir Africa Intelligence. 

Et au journal de souligner que malgré son refus, le Président Roch Marc Christian Kaboré et la France était toujours en contact avant de perdre définitivement ses traces.

"Malgré cette fin de non-recevoir, la diplomatie française est restée en contact étroit avec le chef de l'Etat burkinabé jusque tard dans la soirée du 23 janvier, et ce n'est que vers minuit que le contact a été définitivement coupé et que Paris a également perdu la localisation de Kaboré" informe le quotidien d'information.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires