Sign in
Download Opera News App

 

 

CHU d’Abobo : voici ceux qui vont financer

Dans trois ans, plus précisément le 1e juillet 2025, le Centre hospitalier et universitaire (CHU) de la commune d’Abobo devait commencer à tourner à plein régime. C’est ce qu’a révélé le Premier ministre aux populations d’Abobo ce samedi 30 juillet 2022, au cours d'une cérémonie de pose de la première pierre. Mais pour y arriver, des fonds ont dû être mobilisés.

Patrick Achi s’est sans doute livré à un exercice de transparence pendant son discours sur le futur CHU d'Abobo. Des détails sur les partenaires qui interviendront dans la construction jusqu’à sa date précise de mise en service en passant par ses caractéristiques, le Premier ministre ivoirien en a donné.

« Le coût de ce CHU est d’environ 80 milliards de CFA, répartis entre le Fonds Saoudien de Développement, la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique et l’État de Côte d’Ivoire, dont près de 53 milliards pour la construction à proprement parler, hors équipements », a révélé Patrick Achi.

Dans son discours, le Premier ministre a aussi mis l’accent un sujet qui lui tient à cœur. Notamment la question de l’entretien et de la prise en charge des patients. «(…) C’est la politique d’entretien et de maintenance des infrastructures et des équipements sanitaires qui doit être améliorée, avec pour objectif la durabilité des investissements, la qualité de l’accueil et des soins délivrés ».

Le chef du gouvernement a dit pouvoir compter sur le ministre de la Santé « pour mobiliser ses équipes, accélérer les projets, exiger toujours plus de résultats ». « Parce que nous ne travaillons que dans un but unique : permettre à nos concitoyens de mieux vivre, plus longtemps, en meilleure santé. Et nous ne pouvons tout simplement pas échouer », a conseillé Patrick Achi.

 

Saint-Claver Oula

Content created and supplied by: Saint_Claver_Oula (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires