Sign in
Download Opera News App

 

 

Prendre partie pour l'Egypte contre la Côte d'Ivoire : Les l'Eléphants font-ils si peur aux Camerounais ?

Des informations circulent selon lesquelles des Camerounais auraient mal digéré les critiques formulées contre eux après le match qualifié de la honte face aux Comores le lundi 24 janvier. Le moins que l'on puisse affirmer, c'est que les Comoriens ont été héroïques, malgré tout ce que l'on sait. Et comme il y a longtemps que des Camer ont décidé (on ne sait pour quelles raisons) de s'intéresser de près à tout ce qui passe sur les bords de la lagune Ebrié, ils ont pris la mouche lorsqu'ils ont découvert sur les réseaux sociaux que des supporters ivoiriens ont pris partie pour leurs adversaires du lundi soir. En représailles, ils font dans les attaques verbales. Mieux, ils auraient eu l'idée la plus ingénieuse du siècle, qui consiste à apporter leur soutien à l'Egype, prochain adversaire des Eléphants de football en huitièmes de finale, mercredi 26 janvier. Quelle hauteur d'esprit, pour ne pas dire quelle sanction ! On en tremble déjà. 

Vraiment, qu'est-ce cela apporte ou enlève aux Éléphants qu'une poignée d'individus allergiques à la critique supportent ou pas la Côte d'Ivoire dans une CAN dont beaucoup de choses ont été dites ? Découragement n'est pas Ivoirien. Impossible n'est pas Ivoirien non plus. Il y a des pays bien logés qui misent sur les Éléphants (même s'ils ne sont pas hyper favoris), tout comme les autres sélections participantes à cette compétition en toute équité, sans piston. Ils peuvent être fiers de leur parcours, en se regardant dans le miroir. On pense évidemment aux Comoriens qui, plus que la CAN, ont gagné le cœur des amoureux du football.

Ce n'est pas tant le fait de soutenir une équipe maghrébine face à une équipe d'Afrique subsaharienne qui pose problème (c'est le continent africain tout compte fait). Mais c'est l'esprit derrière tout cela qui n'est pas le bon. Il faut se le dire. Le Noir est généralement la seule créature humaine qui a un problème avec elle-même. Impossible pour une personne de changer ou de voir ses propres défauts tant qu'elle pense que ses problèmes viennent d'autrui. Suivez mon regard... Il y a pourtant une bonne distance entre la Côte d'Ivoire, locomotive de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et l'Afrique centrale. Une distance assez respectable pour ne pas se marcher dessus. 

L'union africaine, la solidarité ou encore certaines valeurs plus nobles (qui n'existent visiblement pas dans le lexique de certains), commencent par des détails. Tout comme les ressentiments, les conflits communautaires ou les pogroms peuvent naître des choses en apparence insignifiantes. Surtout si on ne sait pas faire preuve de discernement. On espère simplement que tout ceci n'est que taquineries qui resteront sur le terrain du football. Sportivement. 

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

comores côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires