Sign in
Download Opera News App

 

 

Mali : un économiste arrêté pour s'être exprimé sur les possibles répercussions des sanctions

La liberté d'expression est-elle en train de foutre le camp au Mali ? La question mérite d'être posée.

En effet selon le site allemand dw.com, l'économiste malien Etienne Fakaba Sissoko a été conduit dans un commissariat de police où il a été entendu pour des "propos subversifs et démoralisants", selon ses avocats. Il y a de cela quelques jours, L'économiste est intervenu dans plusieurs médias, maliens et étrangers, à propos de possibles répercussions de l'embargo imposé au Mali.

Selon lui, il y a un risque de panne de liquidités. La fermeture des frontières de la Cédéao, l'embargo sur les échanges commerciaux (hors produits de première nécessité) et sur les transactions financières ainsi que le gel des avoirs maliens dans les banques ouest-africaines, menacent dangereusement l'économie d'un pays parmi les plus pauvres du monde, enclavé et éprouvé par les violences et la pandémie.

S'il faut arrêter les experts pour leurs analyses et leurs contributions, nous tendons là vers le musellement de la société civile. N'est-ce pas un des revers de la gouvernance militaire ?

Pour rappel, ces sanctions ont été dénoncées comme "illégales" par le Premier ministre de transition, Choguel Kokalla Maïga, dans une interview sur la télévision publique diffusée samedi soir. Le Mali compte même les attaquer en justice.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

Mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires