Sign in
Download Opera News App

 

 

Imposition de 100 francs CFA avant tout retrait et envoi d'argent: une arnaque à ciel ouvert

Décidément, les populations continuent de subir plein fouet la cherté de la vie, avec la flambée étouffante des prix des denrées alimentaires sur les marchés et les tarifs du transport, qui s'envolent. Ne sachant à quel saint se vouer, voilà que la souffrance des citoyens s'accentue, par la faute de personnes opérant dans le secteur du transfert d'argent, sous-traitant avec les sociétés de téléphonie mobile et entreprise de retrait et d'envoi d'argent.

A la suite d'une revendication liée à leur marge bénéficiaire, qui est restée lettre morte, ces sous-traitants n'ont pas trouvé mieux à faire que de faire payer aux populations leur "manque à gagner". Ainsi, de façon illégale, sur chaque retrait et envoi d'argent, il faut débourser 100 francs CFA, sans quoi vous ne pourrez effectuer la moindre opération. Le comble, c'est que les grosses sociétés avec lesquelles les privés sous-traitent disent ne pas se reconnaître dans cette imposition de 100 francs, en se lavant les mains.

C'est dans cette cacophonie que les populations demeurent "les otages" des sous-traitants, leur exigeant la pièce de 100 francs CFA, avant toute opération de retrait ou d'envoi d'argent. En la matière, c'est l'anarchie totale d'autant plus que dans les quartiers, certains ont décidé unilatéralement d'appliquer cet "impôt sauvage", tandis que d'autres ayant un peu plus de scrupules, n'osent pas franchir le pas; mais, pour combien de temps?

Il suit de ce qui précède que les populations sont victimes d'une arnaque à ciel ouvert. C'est absolument inadmissible que dans un Etat de droit comme la Côte d'Ivoire, on puisse tolérer ce genre de choses, s'apparentant à du "brigandage". Au nom de quoi des gens peuvent se permettre de faire payer indûment 100 francs CFA aux honnêtes citoyens sur chaque opération d'envoi et de retrait d'argent? C'est purement et simplement du racket!

Que les autorités prennent leurs responsabilités en vue de faire cesser cette forfaiture, qui n'honore pas notre pays, en sanctionnant tous ces hors-la loi qui rendent la société infernale. C'est inacceptable et intolérable; on ne peut pas se permettre impunément de faire n'importe quoi dans un pays. Il faut que force reste à la loi!

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires