Sign in
Download Opera News App

 

 

Fin de l’atelier sur l'initiative parlementaire : les sénateurs saluent l’initiative Inter Pares

Ouvert le mercredi 29 juin dernier, le séminaire de sensibilisation des Sénateurs sur l’initiative parlementaire et l’élaboration d’un guide de procédures législatives, a pris fin hier, vendredi 1e juillet 2022, dans la capitale politique ivoirienne, Yamoussoukro. Au terme trois jours d’intenses travaux, qui a réuni fonctionnaires parlementaires, sénateurs et partenaires parlementaires des Sénats français et allemand ainsi qu’Inter Pares, le Président du Groupe parlementaire Pdci-Rda au Sénat, le Vénérable, Alain Cocauthrey a clos les échanges, au nom du Président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio.

  Le faisant a salué non seulement la qualité des échanges mais surtout les acquis pour la jeune institution parlementaire ivoirienne « Nous avons pu profiter de l’expérience de nos partenaires qui sont arrivés d’Europe. Il y a le sénat français et le Bundesrat allemand qui est un peu la correspondance avec le Sénat que nous connaissons dans le milieu francophone et l’autre structure qui s’appelle Inter Pares. Et avec ces partenaires nous avons travaillé dans le cadre d’un comité scientifique qui a été mis sur pied pour jeter les bases de l’élaboration de ce guide de procédure législative.

Le guide est complètement achevé. A l’intérieur de ce guide vous trouverez tous les acquis qui nous permettent de rassembler la somme des expériences à travers ce que nous avons ici et ce que les partenaires nous ont apporté de leurs propres expériences. Ces acquis sont extraordinaires. Et vous le verrez à travers le travail que nous allons produire les jours qui viennent. Vous verrez, il y a eu de nettes améliorations. Vous verrez que les sénateurs vont soumettre beaucoup de propositions de loi à côté des projets de loi qui leur parviennent de l’exécutif… », a-t-il indiqué avant de relever pour ce qui concerne la capitalisation desdits acquis ceci « Je reste convaincu que durant les trois jours écoulés, à la faveur du séminaire nous avons revisité nos acquis, renforcer nos connaissances et performances capacitaires, toutes choses qui nous permettront de poursuivre nos activités législatives avec beaucoup plus d’efficacité… », a-t-il fait noter avant de faire remarquer

« Nous avons appris ensemble au cours dudit séminaire que le fonctionnaire du Sénat conseille et le sénateur décide ; de même le sénateur parle et le fonctionnaire écrit, c’est dire que vous et nous, nous nous complétons harmonieusement dans l’exercice de nos fonctions respectives… » Theresa Blum, Conseiller, Secrétariat de la Commission juridique du Bundesrat allemand et Bureau de la Commission de médiation du Bundestag et du Bundesrat, s’est dite impressionnée du bon fonctionnement du Sénat ivoirien bien que jeune « Nous travaillons avec beaucoup de parlements partenaires différents et nous seront certains de partager les différents acquis obtenus dans cette mission avec nos autres partenaires… »

Avec elle, Sandra Michelle, chef de la division de la commission des affaires sociales et du travail de la Bundesrat et Marie Batbie coordonnatrice du projet Inter Pares, ont au vu de la qualité des échanges jugés fructueux, pour « l’élaboration d’un guide sur la rédaction de l’amendement, ainsi que l’élaboration d’un guide sur les propositions de loi. », ont fondé l’espoir de voir « ces documents élaborés conjointement avec le Bundesrat allemand et le Sénat français être utiles à votre institution… » « Inter Pares est fier et honoré d’avoir le sénat de Côte d’Ivoire comme partenaire. Et nous nous réjouissons de continuer cette coopération », ont-elles rassuré.

Eugène YOBOUET

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

Inter Pares Sénat

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires