Sign in
Download Opera News App

 

 

Accidents de la circulation, incendies, inondations… : Les sapeurs-pompiers appellent à l’aide !

C’est su et connu de tous. Quand il y’a accident, incendie, éboulements et autres… Les premiers à être interpellés sont les sapeurs-pompiers militaires (GSPM). Mais que de difficultés rencontrées dans l’exercice de leur métier.

 

Ce corps de métier a récemment communiqué sur sa page facebook pour faire le point de ses interventions et des difficultés qu’il rencontre sur le terrain.

Selon lui donc, la compagnie dispose en effet de 3 engins d'incendie à savoir 01 fourgon de 2500 litres d'eau, 01 fourgon de 6000 litres d'eau et 500 litres d’émulseur, 01 fourgon mousse grand puissance de 10 000 litres d’eau et 1000 litres d’émulseur. Ce qui est insuffisant vu l’ampleur de leur tâche quotidienne.

« Ces engins gèrent à eux seuls Adjamé, le Plateau, Attecoubé, Cocody, Abobo, Anyama, Alépé. Sachant qu'une seule intervention peut mobiliser ces 03 engins, toute autre intervention dans ces communes précitées sera traitée par un engin venant de Yopougon ou de la Zone 4, et la encore faudrait qu'il y ait une disponibilité opérationnelle. Un exemple des réalités quotidiennes », écrira le GSPM sur sa ladite page.

Fort de ce constat,  il demande à être renforcé en matériel. Rappelons que 8 compagnies existent sur le territoire national. A Abidjan, on note les casernes d'Indénié, Marcory Zone 4 et Yopougon Toits-rouge. Bouaké, Yamoussoukro, Korhogo et N’Zianouan sont celles de l’intérieur du pays. La toute dernière compagnie basée à Bingerville, a été créée en 2021.

 

 

 

Content created and supplied by: Patrick-Méka (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires