Sign in
Download Opera News App

 

 

Le péage de Grand-Bassam va faire des victimes : le transport Treichville-Bonoua passe de 700 à 900 Fcfa


Le Fonds d’Entretien Routier (FER), structure étatique en charge de la gestion des infrastructures routières, a procédé à l'ouverture officielle du poste de péage de Grand-Bassam le vendredi 24 juin dernier. Le Fonds d'Entretien Routier (FER) a publié, le même jour, un communiqué fixant les coûts du péage de Grand-Bassam allant de 1000 Francs CFA à 3500 FCFA.

Les véhicules légers dits de classe 1 paieront 1000 Francs CFA, les véhicules intermédiaires de classe 2 paieront 1500 Francs CFA, les poids lourds à 2 essieux, classe 3, paieront 2500 Francs CFA et la classe 4 constituée par les poids lourds à 3 essieux. La publication des tarifs du nouveau poste de péage de Grand-Bassam a suscité des indignations sur les réseaux sociaux jugés élevés par les populations ivoiriennes.

Au vu de ces tarifs un peu élevés, l'on s'attendait à ce que les tarifs des transports en commun sur cet axe routier connaissent une augmentation. C'est désormais chose faite. Selon l'Agence de Presse Régionale (APR) via sa page facebook, le tarif du transport entre Treichville et Bonoua est passé de 700 Francs CFA à 900 Francs CFA, soit une augmentation de 200 Francs CFA, à cause du prix du péage de Grand-Bassam. Cette situation va compliquer davantage le déplacement des populations ivoiriennes sur ce tronçon routier.


OUATTARA Yaya

Content created and supplied by: Ouattarayayaderkaiser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires