Sign in
Download Opera News App

 

 

JIFA 2022/ Women Caucus For Lobbying : le lancement officiel des activités fixé au 4 août 2022

Dans le cadre de la Journée Internationale de Femme Africaine (JIFA) dont la célébration officielle a lieu le 31 juillet, la Coalition des Organisations-Unies Cor-Unies organise une cérémonie de lancement des activités de Women Caucus For Lobbying, le 4 aout 2022. L’annonce a été faite par cette organisation, au cours d’une conférence de presse, au siège de l’Union Africaine (UA), le mercredi 27 juillet 2022, à Abidjan-Cocody. Cette journée est placée sous le Haut Patronage de la Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Nassénéba TOURE et sous le parrainage de la Représentante spéciale du président de la Commission de l’Union Africaine en Côte d’Ivoire, Joséphine Charlotte MAYUMA KALA avec la Représentante Spéciale de l’ONU Femmes, Antonia SODONON, invitée spéciale.      

« Cette journée initiée par Aoua KEITA et reconnue par l’ONU le 31 juillet 1962, première femme députée au Mali et proche du premier Président malien, Modibo KEITA) valorise la femme africaine. C’est pourquoi, les femmes doivent s’en approprier et le Women Caucus For Lobbying est la plateforme idéale de valorisation de la femme africaine », explique Désirée DOMAND, présidente de la Coalition des Organisations-Unies et promotrice de cet événement. Avant d’ajouter que son organisation a pour ambition de rallumer la flamme du leadership des élites féminines africaines partout en Afrique pour faire bouger les lignes.

« La démocratie ne peut se faire en mettant, dé côté, les femmes qui représentent près de 50% de la population (selon le RGPH 2022), nous comptons nous inspirer du modèle rwandais qui nous a été donné de voir, récemment, à l’occasion du Forum international du Leadership Féminin. Au Rwanda, les femmes représentent 40% au gouvernement 60% au parlement grâce au leadership du Président Paul Kagamé et au sortir du forum les femmes ont pris l’engagement à travers, une déclaration, de continuer les plaidoyers auprès des politiques et des institutions afin d’obtenir un taux représentatif des femmes dans les instances de prise de décision », a indiqué la maire d’Agou, Dr Agnès MONNET, présidente de Women Caucus For Lobbing Côte d’Ivoire et Vice-Présidente du Réseau du Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique (REFELA).

Parlant de la Côte d’Ivoire, Dr MONNET a rappelé que la Côte d’Ivoire a adopté un taux de 30% en 2001 mais qui n’est malheureusement pas prise en compte. « Nous comptons aujourd’hui 20% des femmes au gouvernement et 12% des femmes au parlement », a-t-elle dit. Autant dire que des efforts restent à faire.   

Women Caucus For Lobbying est l’une des entités de de la Coalition des Organisations Unies, qui compte 24 organisations qui a pour mission de faire la facilitation et le plaidoyer auprès des organisations, des institutions et des partenaires internationaux.  

Eugène YAO             

 

Content created and supplied by: eugeneyao (via Opera News )

Côte d'Ivoire Women Caucus For Lobbying

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires