Sign in
Download Opera News App

 

 

Ces universités qui fabriquent des milliardaires

Le magazine Forbes a identifié les 10 universités d’où sont issues les 195 milliardaires recensés. Réunis, ils cumulent plus de 1 500 milliards de dollars.

Quel est le point commun entre Donald Trump, Elon Musk et Jeff Bezos? Ils sont tous passés par une des universités ayant compté dans leurs rangs le plus de personnes devenues milliardaires. Dans un classement publié le 4 mai par le magazine économique Forbes , et qui classe les 10 universités comptant le plus d’anciens élèves devenus milliardaires, les universités américaines tiennent la dragée haute. Elles occupent neuf places. L’unique université non-américaine se situe en Inde: l’université de Mumbai. Forbes est parti de son classement des milliardaires 2021, où figurent plus de 2 500 noms. Après avoir trouvé les formations universitaires des personnes y figurant, des universités se sont distinguées. Pour établir le classement, le magazine a calculé les valeurs nettes des fortunes au 5 mars.


Le top des universités qui forment le plus de milliardaires

1. Harvard - Cambridge, Massachusetts, États-Unis


2. Université de Pennsylvanie - Philadelphie, États-Unis


2. Université de Stanford - Stanford, Californie, États-Unis


4. Yale - New Haven, Connecticut, États-Unis


5. Université de Mumbai - Mumbai, Inde


6. Université de Cornell - Ithaca, New York, États-Unis


7. Université de Caroline du Sud - Los Angeles, États-Unis


8. Massachusetts Institute of Technology - Cambridge, Massachusetts, États-Unis


9. Université de Princeton - Princeton, New Jersey, États-Unis


9. Université de Californie à Berkeley - Berkeley, Californie, États-Unis


Quatre universités américaines dans le top 5

C’est par l’université d’Harvard, dans le Massachusetts, que sont passés le plus de milliardaires. Forbes en décompte au moins 29, des frères Winklevoss, premiers milliardaires grâce aux cryptomonnaies, au propriétaire de la franchise de NBA Los Angeles Clippers et ex-directeur général de Microsoft, Steve Ballmer. La fortune nette totale cumulée de ces anciens étudiants s’élève à 207 milliards de dollars.


Égalité à la deuxième place, selon le magazine économique qui totalise 28 milliardaires à l’université de Pennsylvanie et Stanford. Mais la valeur des fortunes passe quasiment du simple au double. 285 milliards pour la première, 124 pour la seconde. Elon Musk et Donald Trump, passés par la Pennsylvanie, font partie des anciens étudiants. Jerry Yang, cofondateur de Yahoo, étudiant de son côté à Stanford.


Tout aussi connue que les universités citées plus haut, Yale totalise 21 milliardaires et presque 141 milliards de dollars. Parmi les anciens élèves: les héritiers de la marque de barres chocolatée Mars, Joe Tsai, cofondateur d’Alibaba, et Paul Sciarra, créateur de Pinterest, une application de partage d’images. À la cinquième place arrive la seule université non-américaine. L’université de Mumbai a vu passer dans ses rangs 20 futurs milliardaires pour un peu plus de 162 milliards. Forbes précise que 16 d’entre eux ont hérité de leur fortune. Parmi eux, le milliardaire le plus riche d’Asie, selon le magazine économique, Mukesh Ambani, qui règne sur le pétrole, le gaz et les télécommunications.


Cinéma et biotechnologies

Grâce à une participation de 3% dans la société de biotechnologie Moderna, au centre de l’actualité en raison de son vaccin, Roger Langer intègre le cercle des anciens élèves milliardaires de l’université de Cornell, sixième au classement avec 65 milliards de dollars répartis entre 18 fortunés. Suit l’université de Caroline du Sud, d’où sort notamment George Lucas, le créateur de Star Wars. 14 autres anciens élèves l’accompagnent et cumulent plus de 58 milliards de dollars, selon Forbes.


En huitième position, le Massachusetts Institute of Technology, qui compte 14 futurs milliardaires pesant 104 milliards de dollars, a vu passer les frères Koch, magnat du pétrole et du charbon. Drew Houston, fondateur de Dropbox, y est aussi passé, comme le rappelle Forbes.


Enfin, aux deux dernières places du classement, se trouvent ex aequo Princeton et l’université de Californie à Berkeley. Neuvième, oui, mais la plus prolifique en termes de fortune cumulée de ses anciens élèves. Comme l’analyse Forbes, cela s’explique par le fait que deux des hommes les plus riches du monde, Bill Gates le fondateur de Microsoft et Mark Zuckerberg, celui de Facebook, ont abandonné leurs études. Dans la même université, on trouve les ex-époux Amazon, Jeff Bezos et MacKenzie Scott qui représentent à eux seuls 230 milliards de dollars. Princeton, c’est donc 11 milliardaires... et 288 milliards. Berkeley, a elle aussi 11 anciens élèves milliardaires, qui cumulent 82.6 milliards de dollars. Parmi eux, un autre investisseur dans Moderna: Timothy Springer.

Content created and supplied by: Iliaskalia (via Opera News )

donald trump elon musk jeff bezos

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires