Sign in
Download Opera News App

 

 

Vos échanges WhatsApp sont lus par des modérateurs

WhatsApp est la messagerie la plus utilisée au monde avec plus de deux milliard d’utilisateurs. Mais son aspect sécurité et confidentialité est sujet à débats depuis quelques année. Notamment depuis que cette application a été rachetée par Facebook.

Récemment en 2021, l’une de ces mises à jour avait fait couler beaucoup d’encre et fait beaucoup de sceptiques parmi ces utilisateurs. Cette mise à jour envisageait de coupler les données et informations de WhatsApp avec l’application Facebook. Finalement cette mise à jour fut abandonnée face aux mécontentements des utilisateurs qui avaient commencé à se diriger vers des applications concurrentes.

Et voilà que les dirigeants de WhatsApp récidivent avec une pratique jusque-là insoupçonnée qui pourrait irriter considérablement es utilisateurs.

En effet, WhatsApp se vante d’être une application mobile multiplateforme qui fournit un système de messagerie instantanée chiffrée de bout en bout aussi bien via les réseaux de téléphonie mobiles que par Internet. Et elle insiste sur son chiffrement et sa confidentialité comme étant le plus puissant de l’écosystème digital.

Mais une nouvelle vient battre en brèche cette affirmation. Des informations fournit par un rapport de l’organisme Propublica paru ce lundi 13 septembre. Il faut rappeler que ProPublica est un organisme sans but lucratif basé à New York. L'organisme est spécialisé en journalisme d'enquête d'intérêt public comme les pratiques des géants du numérique.

Ainsi ils affirment que les messages échangés entre les utilisateurs ne seraient pas aussi confidentiels que le prétend la firme. Ils expliquent que WhatsApp dispose de modérateurs qui ont pour mission d'analyser les millions de messages que des utilisateurs s'envoient entre eux.

On en compte un millier de ces modérateurs à travers le monde. En fait ils ont la capacité de lire les messages, et de tout genre : Textes, photos et vidéos grâce à une intelligence artificielle.

Selon eux, ils luttent contre le terrorisme ou la pornographie. Avec cette pratique, les modérateurs peuvent donc cibler certains comptes, pour les surveiller ou les bannir tout simplement de la plateforme.

Ces révélations pourraient considérablement mettre en doute la politique de confidentialité de WhatsApp qu’elle présente comme protectrice des utilisateurs et faire baisser le capitale confiance de ces derniers.

On peut lire ce message à caractère publicitaire sur son site : « Certains de vos moments les plus personnels sont partagés sur WhatsApp, c'est pourquoi nous avons développé le chiffrement de bout en bout dans les dernières versions de notre application. Lorsqu'ils sont chiffrés de bout en bout, vos messages et appels sont protégés afin que seul(e)s vous et la personne avec qui vous communiquez puissiez les lire ou les entendre. Il n'y a personne entre vous, pas même WhatsApp ».

Avec cette découverte, il est clair que beaucoup d’utilisateurs vont rejoindre d’autres plateformes comme Signal ou Telegram qui, eux aussi, prônent une confidentialité infaillible. Plus encore pour Telegram qui rencontre un franc succès et qui est même utilisé par beaucoup de personnalité dans le monde au détriment de WhatsApp.

Content created and supplied by: SieurKouame (via Opera News )

whatsapp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires