Sign in
Download Opera News App

 

 

Pourquoi je suis plus fort que Roro en termes de créativité

POURQUOI JE SUIS PLUS FORT QUE RORO


       Dans un groupe Facebook dédié à l'art, un internaute a fait un post pour faire les éloges d'Éric Didia en le qualifiant de monstre en matière d'imagination. J'y ai réagi à travers un petit commentaire intentionnel : « Roro est très doué, mais il reste mon petit en termes d'imagination. »


     Et comme d'habitude, certaines réactions venant m'accabler : « "Ce genre de sortie va ternir ton image". "Laisse les autres vous comparer", etc. » Pour ceux-là en gros, je viens afficher mon manque d'humilité et mon défaut de vantard. Ils ne voient que ces qualificatifs, que je savais inévitables, là où moi, narquoisement, étais porté sur une astuce de communication. C'est à vous, mes intimes, que je le confie, hein. 😊


     Au-delà, même si nous partions sur une comparaison objective, Roro, que j'ai connu sur radio Nostalgie avec ''Happy people'' et qui aujourd'hui excelle à Life TV avec ses histoires du Dimanche, a le temps de préparer ses scénariis. Or LCB ne les prépare pas, il les improvise, dans l'instant. La spontanéité et la célérité ne sont pas une évidence en matière d'imagination. À la base, Roro est animateur. C'est cela, son domaine de prédilection, tandis que moi, je suis dans l'écriture avec une part belle que j'accorde à la fiction. À moins que les internautes de ce groupe d'art ne sachent pas faire la différence entre animation et imagination...


      Le narratif oral de Roro dans ses histoires du Dimanche sur Life TV, est impeccable. Il est plaisant à écouter, drôle, surtout avec ses interjections et ses onomatopées qui donnent du charme à son parler. Cependant, la trame et la chute de la majorité de ses histoires du Dimanche laissent dubitatif. On y trouve souvent un défaut de logique et de pertinence, avec quelquefois, des chutes ratées. Bref. Avec l'art scriptural que j'exerce, mes textes, produits en quantité, sont appelés à se faire valoir aussi au petit écran. Roro s'est fait valoriser par un mastodonte du nom de Patrice Sawegnon... LCB aussi, s'est fait dénicher par un grand nom, que je garde secret pour l'instant. 


     Bientôt, Les histoires de LCB, sur votre p'tit écran, et vous aurez le temps de faire vos comparaisons !


Louis-César BANCÉ

Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires