Sign in
Download Opera News App

 

 

Cybercriminalité en Côte d'Ivoire : Un fléau à combattre sans relâche

La nouvelle stratégie que compte adopter le gouvernement ivoirien pour lutter contre la cybercriminalité sous toutes ses formes, est de multiplier par deux la peine maximale . Annonce faite en conseil des ministres du mercredi 8 septembre 2021.

Mais ,qu’est-ce que la cybercriminalité ? Quels sont les risques encourus par les potentielles victimes ?Comment se protéger de la cybercriminalité? Voici quelques interrogations que nombre d'utilisateurs d'internet se posent chaque jour.

La cybercriminalité se définit comme  “l’ensemble des infractions pénales commises sur les réseaux de télécommunication en particulier internet “ selon le dictionnaire LAROUSSE. Au plan juridique ,elle est constituée de cybercrime, laquelle est une infraction pénale commise soit par un réseau informatique soit par internet. Par exemple ,des incitations à des délits contre des personnes, des entreprises ,des biens etc.

Aujourd’hui, point n'est de se cacher la face :la Côte d'Ivoire est une des plaques tournantes de la cybercriminalité, en Afrique de l'ouest. Les cybercriminels les plus connus sont les mauvais hackers appelés " les brouteurs". Ils usent d'internet pour tromper leurs victimes en leur soutirant de l'argent via des comptes bancaires ou par mobile money. Nul n'est à l'abri de leurs pratiques, car il y en a des centaines dans leurs sacs. 

Les risques de ce fléau des temps modernes sont légion : le vol des données personnelles, vecteur d'usurpation d'identité ;l'espionnage à grande échelle ;le dysfonctionnement ou l'arrêt d'un serveur ou d'un ordinateur personnel, l'intrusion dans les données d'une banque, d'une entreprise, escroquerie, soulèvement populaire suite à des fausses informations ou fake news(en anglais) sur les réseaux sociaux. Pour cela ,la prudence doit être de mise pour ne pas embraser toute une ville, en période de tension sociale. 

Vu l'évolution vertigineuse de la cybercriminalité qui a plusieurs variantes comme la covid-19 ,l'instinct de conservation commande des mesures à prendre pour s'en protéger efficacement. Ainsi, outre les mesures déjà prises par les autorités ,le doublement des peines maximales à infliger aux éventuels cybercriminels verra le jour dans quelques semaines. Cependant, le fait de doubler les peines encourues pourrait-il à lui seul faire diminuer fortement la cybercriminalité en Côte d'Ivoire ?

That the question !


Oumeakov 

Content created and supplied by: Oumeakov (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires