Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire Pegasus : ce logiciel qui fait scandale actuellement, des pays africains cités dans l'affaire

C'est sans doute l'affaire de cyber espionnage la plus importante depuis un certain temps. Des journalistes, des militants et des opposants politiques du monde entier ont été espioné, c'est ce qu'affirme une enquête publié par de nombreux médias internationaux.

Un consortium de 17 médias internationaux ont enquêté sur des numéros de téléphone fichés par des États à travers ce logiciel. Des dizaines de journalistes, d'hommes et de femmes politiques, d'opposants mais également des chefs d'entreprise ou encore des militants du droit humain sont concernés.

Parmi les pays cités ayant utilisé ce logiciel, figurent des pays africains : le Maroc, le Togo, le Rwanda. D'après cette enquête, ces pays africains auraient utilisé ce logiciel pour cibler des journalistes et opposants qui critiquaient le pouvoir en place.

Il faut noter que Pegasus est l'un des plus puissants logiciels jamais crée. Facile à installer et pratiquement impossible à détecter, il permet de s'introduire dans un téléphone portable et d'en prendre le contrôle total. Développé et mise au point par la société israélienne NSO Group, Pegasus est ce qu'on appelle un cheval de Troie, il infecte les smartphones pour ensuite en extraire les données. Il est aussi capable d'activer à distance le micro et la caméra de l'appareil pour ainsi vous écouter et vous voir, mais il peut également vous géolocaliser. Bref, une fois installé, Pegasus a un accès illimité à toutes les informations du téléphone ciblé et même aux messages dites cryptés sans laisser la moindre trace au passage.

Conçu au départ pour aider les pays dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, il relève d'après les enquêtes que plusieurs pays dans le monde l'utilisent également pour des fins politiques. Les organisations Forbidden stories et Amnesty International dénoncent le détournement du logiciel à des fins politiques.

Pour y remédier ou du moins pour ne plus être espioné via ce logiciel, selon les experts il faut absolument éteindre l'appareil, ce qui serait d'ailleurs la meilleure des solutions car toujours selon eux, même une renitialisation du téléphone ne permet pas de se débarrasser de Pegasus.

Il est également important de souligner que pour obtenir ce logiciel, il faut d'abord l'aval du ministère de la défense israelienne or ces pays africains cités plus haut sont connus pour leur bonne relation entretenue avec Israël malgré le fait qu'ils nient tous ne pas avoir utilisé ledit logiciel.

Life24

Source : France24 ; TV5Monde infos ; Le monde ; Amnesty International.

Content created and supplied by: Life24 (via Opera News )

cyber espionnage togo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires