Sign in
Download Opera News App

 

 

Elizabeth Holmes , la plus jeune femme milliardaire

Elizabeth Holmes n’avait que 19 ans lorsqu’elle a fondé en 2003 Theranos, une start-up de la Silicon Valley. Une entreprise qui allait permettre de développer le secteur des analyses sanguines,en les rendant plus rapides et moins chères.

En effet, elle se vantait d’offrir la possibilité d’effectuer 370 analyses différente, à l’aide d’une seule goutte de sang ! De quoi attirer les investisseurs et enrichir l’entreprise dont la fortune était estimée à 9 milliards de dollars en 2014.

Classée parmi les personnalités les plus influentes

Son actionnaire majoritaire détenait à elle seule 3,6 milliards de dollars. Faisant d’elle la plus jeune milliardaire à ne pas avoir hérité de sa fortune. Et une future « Steve Jobs » que le magazine Time n’a pas hésité à classer parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde en 2015.

Malheureusement pour elle, un article paru dans le Wall Street Journal, a fini par mettre en doute la qualité et la fiabilité de la technologie Theranos. Ce scepticisme a donc fait naître le scandale et la jeune milliardaire, accusée d’escroquerie.

Une forte amende pour escroquerie

Ainsi que sa start-up Theranos ont été pointées du doigt par la SEC, le gendarme boursier américain. Et c’est à cause de fraudes massives, en mars 2018. Mensonges, falsifications, faux rapports pharmaceutiques, faux biens financiers…

Elizabeth Holmes a depuis été forcée à payer 500.000 dollars d’amende et à céder le contrôle de son entreprise. En plus de se voir interdite de diriger une entreprise cotée pendant 10 ans. Elle est également poursuivie pour fraude par le département américain de la justice.

Content created and supplied by: Paulsoro33 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires