Sign in
Download Opera News App

Career Jobs

 

Job

 

Job Offers

Les pièges à éviter pendant un entretien d'embauche

Le marché de l'emploi est devenu très concurrentiel. Alors pour réussir votre entretien d’embauche, voici 10 erreurs à ne pas faire absolument.

1 - Demander ce que l'entreprise fait

Il arrive que le candidat envoie des dizaines de candidatures par semaine et il ne se rappelle pas vraiment de toutes les entreprises. Ainsi une entreprise vous appelle pour un entretien téléphonique et vous êtes un peu perdu. Surtout il ne faut JAMAIS demander ce que l'entreprise fait comme activité. Dans votre démarche de recherches d'emploi, il faut que vous ayez un outils de suivi de candidature qui retraces toutes vos candidature avec le nom des sociétés, son activité et même le poste pour lequel vous postulez.

Ainsi si vous êtes pris au dépourvu, vous expliquez gentiment à votre interlocuteur de vous rappeler à une heure ultérieure pour que vous ayez le temps d'avoir des informations sur la boite. Vous trouvez une excuse valable pour décaler la conversation téléphonique.


2 - Ne pas connaitre les produits de l'entreprise

Pour un candidat sérieux, il faut connaitre le secteur d'activité de chaque entreprise dans laquelle on postule et connaitre brièvement les domaines d'activités ou les produits de l'entreprise. Donc si vous tenez soigneusement un outil de suivi de candidature, vous ne serez pas surpris. Parce que c'est très mal vu de ne pas connaitre les produits d'une entreprise dans laquelle on souhaite travailler. Pour trouver ces informations, vous faites juste un tour sur le site internet ou leurs réseaux sociaux.

3 - Dire : J'ai besoin de ce poste

Il faut éviter à tout prix de répondre : J'ai besoin de ce poste quand on vous demande pourquoi vous avez postulé cette offre d'emploi. En effet, ça donne l'impression au recruteur que vous êtes désespéré et que vous postulez n'importe quelle offre d'emploi qui tombe sous vos yeux sans un réel intérêt. Alors que les recruteurs veulent que les candidats postulent chez eux pour un certain intérêt.

À cette question, vous répondez par leur besoin à travers le poste recherché et vous exposez vos qualité en rapport avec le poste. Vous devez démontrer que vous êtes la personne adéquate pour le poste. C'est l'occasion de parler de vos expériences dans un poste similaire. Il faut donc montrer un intérêt particulier pour ce poste. Comme si c'était le poste de votre vie, mais cela sans vous montrez désemparé.


4 - Dire : Vous ne pourrai pas trouver meilleur candidat que moi

Cette affirmation fait de vous une personne prétentieuse, voire vantarde. L'entreprise recherche un candidat n’authentique pas forcément la perfection. À travers une telle réponse, vous montez un ego surdimensionné et le recruteurs pourrait se dire que vous n'avez pas pris assez de recul pour apprécier les difficultés liées au poste. Aussi cet ego peut être vu par le recruteur comme un manque de confiance en soi et pire un problème à vous intégrer dans une équipe.

5 - Dire du mal de son ancien employeur

C'est quelque chose qui arrive très souvent quand on pose la question de savoir pourquoi vous avez quitté votre ancien poste. Les candidats sont un peu trop spontanée et répondent parfois comme : "Je ne m'entendais pas avec mon ancien responsable, il était difficile et j'ai préféré partir".

Surtout ne faite JAMAIS ça. Les recruteurs sont solidaires entre eux, et si vous dites du mal d'un des leurs, ils vont le prendre pour eux personnellement. Et il se dit que demain vous ferai pareil avec lui en le salissant. Il va se dire que vous avez des difficultés relationnelles donc difficiles à manager. Dire par exemple que vous êtes à la recherche d'un nouveau défi pourrait vous éviter à esquiver cette question piège.

6 - Mettre en avant sa polyvalence

Les candidats se disent qu'ils se valorisent en mettant e avant le côté généraliste de leurs profils pour se donner plus de chance, mais il s'avère que ça leurs dessert très souvent. Pour un poste qui requiert une certaine expertise dans un domaine spécifique, c'est complètement se tirer une balle dans le pieds de se dire généraliste dans la pratique u droit. Surtout que c'est un domaine vaste ou il y a des spécialités. Cela va être un handicap pour votre candidature. Il faut donc mettre l'accent sur les éléments de votre profil qui sont en lien avec le poste et l'entreprise.


7 - Dire qu'on voudrait prendre la place du Manager d'ici 5 ans

cette réponse est consécutive à la question : Ou vous vous voyez dans 5 ans ? Cela peut vous faire passer pour un opportuniste qu n'a que pour ambition de gravir les échelons de la hiérarchie. Et si le recruteur ne peut pas vous offrir cette perspective d'évolution alors il va se dire que vous allez quitter l'entreprise. Un recrutement coute cher et les recruteurs ne veulent pas des candidats qui vont partir bientôt.


8 - Ne pas avoir de questions à poser

80% des candidats répondent ne pas avoir de questions à la fin de l'entretien. Et c'est préjudiciable pour votre candidature. Il faut trouver des questions à poser au recruteur. Voilà pourquoi il est bien de préparer son entretien à l'avance. Ne pas poser de questions montre que vous n'êtes pas très motivé ou intéressé par l'entreprise et que vous êtes pressé de partir.

C'est une chance pour vous de prendre la parole et de montrer davantage votre motivation à travers des questions pertinentes.

Exemples :

1- Comment est ce que la crise sanitaire a bouleversé le fonctionnement de votre entreprise ?

2- Est-ce que la RSE est une donnée importante pour votre entreprise ?

3- Avez-vous une politique éthique ?

9 - Ne pas parler de salaire en début de process de recrutement

Surtout attendre de parler de la question du salaire en fin d'entretien. Cela vous permet de bien prendre conscience des missions et responsabilités qu vous seront assignés pour mieux donner votre prétention salariale. Et sans doute que vous aurez des indices qui vous permettront de donner une fourchette adéquate. Sinon vous risquez de vous sous évaluer et de perdre de l'argent.

10 - Donner des raisons personnelles pour justifier sa prétention salariale

On entend souvent : Je viens d'aménager, la vie est chère, ma fille vient de naitre voilà pourquoi je demande un tel salaire. C'est une erreur à ne pas faire. Parce que l'entreprise s'en fou de vos problèmes. Et le salaire ne se fixe pas selon vos problèmes, mais selon le poste que vous souhaitez occuper et la politique salariale de l'entreprise. Et aussi par votre expertise et votre expérience. Donc mettez en avant ces qualités plutôt que des raisons personnelles.


Bonne chance pour vos prochains entretiens d'embauche !

Content created and supplied by: SieurKouame (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires