Sign in
Download Opera News App

 

 

Hanny Tchelley : "la panne de Facebook a démontré que tout est passager, seul Dieu est éternel"

La panne mondiale: Facebook, Instagram et messenger ont été indisponibles pendant quelques heures (précisément 6 heures) dans la soirée du lundi 4 octobre 2021. Il a fallu plusieurs articles sur des sites d'information pour que de nombreux internautes comprennent que le dysfonctionnement de leur Facebook n'est pas causé par un soucis de connexion venant de leurs réseaux mobiles mais de Facebook.

L'incident a toutefois été résolu comme l'a annoncé Mark Zuckerberg dans une publication sur sa page Facebook : "Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger fonctionnent à nouveau. Désolé pour la pertubation d'aujourd'hui. Je sais à quel point ces services vous servent à rester connectés aux personnes que vous aimez."

Une fois que le reseau social a été rétabli, les publications sur l'incident se sont multipliées sur la toile. Chacun y va de son analyse et de la leçon qu'il en tire.

La majorité soutient que Mark Zuckerberg dont le réseau social affecte des millions de personnes et des activités est tout puissant car le dysfonctionnement a paralysé presque tout le monde.

Contrairement à ces observations, Hanny Tchelley, voit plutôt la suprématie du créateur car lui seul demeure stable depuis l'humanité où les œuvres humaines montrent leurs limites et faiblesses.

"Non, la panne mondiale de Facebook n'a pas montré que Mark Zuckerberg est "Dieu" sur terre. Elle a démontré une fois de plus que tout est futile, tout est passager, qu'il suffit de rien pour que tout édifice humain s'écroule. On peut vivre sans Facebook. Personne ne peut vivre sans Dieu. Oui, lui seul est puissant, omniscient, omniprésent, éternel. Amen" a-t-elle écrit ce petit matin de mardi 5 octobre 2021.

N'oubliez pas de partager l'article et suivez nous pour ne rien rater des Juteuses infos sur vos stars préférées.

Content created and supplied by: InfoJuteuse (via Opera News )

facebook hanny tchelley instagram mark zuckerberg messenger

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires