Sign in
Download Opera News App

 

 

Comment vendre facilement en ligne en quelques étapes (étude)

1.Utiliser des mots clés pertinents

Qui dit vente en ligne dit visibilité sur la toile. Et cette visibilité, liée directement à votre présence sur les moteurs de recherche, n’est possible qu’avec un référencement adéquat et performant. Par conséquent, l’utilisation des bons mots clés est dans ce cadre primordial pour que les internautes puissent trouver vos produits et les acheter. Faire une recherche de mots clés est une pratique qui peut s’avérer longue et laborieuse mais bien heureusement vous avez de nombreux outils à votre disposition pour vous aider dans votre tâche. Le planificateur de mots clés de Google notamment, vous permet de faire le tri dans vos idées, voire même d’analyser les mots clés de vos concurrents, afin de vous positionner au mieux sur le marché. L’objectif ici est de se consacrer à des mots clés adaptés à votre secteur d’activité et d’intégrer à votre stratégie des expressions de longue traîne afin d’attirer du trafic hautement qualifié pour augmenter votre taux de conversions.

Vos mots et expressions clés ainsi découverts devront apparaître dans tous vos textes, de vos argumentaires de vente à vos descriptions de produits en passant par les articles de votre blogue. Un blogue d’entreprise est une très bonne pratique pour améliorer son référencement naturel en proposant régulièrement du contenu de qualité à ces internautes-cibles. C’est aussi un très bon moyen de partager l’histoire de son entreprise et d’humaniser le plus possible la relation avec ses acheteurs potentiels. Le référencement est donc une étape indispensable qu’il ne faudra pas négliger, que vos ventes évoluent sur un site de votre création ou bien sur une plateforme d’achats. Sur Amazon par exemple, même si les algorithmes peuvent différer de ceux de Google, le principe sera le même : trouver et utiliser des mots clés correspondants véritablement aux besoins de votre cible afin d’augmenter votre visibilité et donc vos ventes sur la plateforme.

2.Envoyer des courriels de relance automatiques

Une dernière pratique très pertinente à mettre en place pour votre e-commerce, est celle de programmer des courriels automatiques dans votre stratégie marketing. Ici nous parlons surtout des courriels de relance de vos visiteurs. Comme nous l’avons évoqué précédemment, les abandons de paniers représentent une part très importante des visites globales d’un site. Mais il existe une manière de réduire cette part, et même de profiter de cette opportunité pour accrocher un peu plus l’internaute. Il s’agit des campagnes de retargeting et des campagnes de relance automatiques. L’objectif est le même : relancer les internautes qui n’ont pas acheté pour que ceux-ci n’oublient pas votre entreprise, surtout lorsqu’ils sont en cours de réflexion pour concrétiser un achat. Les campagnes de retargeting permettent de repérer la navigation d’un internaute afin de lui proposer des publicités adaptées à son historique de recherche. Bien sûr il s’agit de campagnes payantes, mais qui pourront s’avérer très rentable pour vos ventes. Les courriels de relance automatiques évoluent autour du même principe, mais concernent généralement des internautes déjà inscrits à votre newsletter ou déjà identifiés via une session personnalisée sur le site.

On peut très bien imaginer dans ce cadre, une campagne de courriels percutants pour redonner l’envie aux internautes de visiter votre site, voire même de finir leur achat. C’est ce que fait déjà le site web Modcloth (une boutique de prêt à porter en ligne) qui envoie à ses abonnés régulièrement des mails sur les soldes en cours, et surtout sur les réductions qui concernent des produits mis en favoris sur le site. Cela permet d’avoir une communication personnalisée avec l’internaute, développant ainsi une relation plus intime avec la marque.

3.Inclure la notion d’urgence à votre argumentaire

Une autre approche efficace à mettre en place lorsque vous vendez vos produits sur le web, est celle de créer une certaine notion d’urgence pour les acheteurs potentiels. Ce sentiment et sa conséquence, l’achat d’impulsion, émerge de plusieurs facteurs :

Le premier facteur propice à un achat d’impulsion est la conviction rapide que le produit répond en tous points à son besoin. C’est pourquoi il est essentiel d’avoir un argumentaire de vente orienté solution. Les visiteurs comprendront instantanément que le produit répond à leur problématique, et seront donc plus à même de réaliser un achat impulsif.

Le deuxième facteur réside dans le caractère temporel et urgent inhérent à l’offre. Si vous voulez encore accentuer le caractère d’urgence de votre proposition, pourquoi ne pas communiquer sur une offre limitée dans le temps, ou un avantage exclusif qui prendra fin rapidement ? Le sentiment d’urgence peut également se refléter grâce à la communication d’une quantité limitée de stocks disponibles. Informé de ce fait, l’internaute comprend qu’il doit prendre une décision rapide et est donc plus enclin à valider son panier.

Merci de partager si vous avez aimé cette étude

Content created and supplied by: Baudouin1er (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires