Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : la HACA envisage la régulation des contenus audio-visuels sur les réseaux sociaux

La HACA envisage désormais de réguler les contenus audio-visuels postés sur les réseaux sociaux.

C'est l'information qui fait la une du média KOACI ce jeudi 20 mai 2021. Alors que des rumeurs viennent de faire éclater dans le pays de violents affrontements entre communautés ivoirienne et nigérienne, la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) veut désormais envisager la régulation des contenus audio-visuels sur les réseaux sociaux.

Cette initiative a été prise ce mercredi 19 mai 2021 lors d'une réunion de prise de contact du nouveau ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Monsieur Amadou Coulibaly et les responsables de la HACA. La rencontre a eu lieu au siège de la structure administrative indépendante à Cocody-Angré.

À l'occasion, Me René Bourgoin, président de la HACA, a relevé certains sujets et problématiques propre au secteur de la communication audiovisuelle lequel selon lui est confronté à des enjeux et défis liés aux constantes évolutions et mutations technologiques.

<< A ce sujet, la HACA envisage d’organiser une table ronde dans la deuxième semaine du mois de juin. Cette rencontre pourrait être l’occasion d’adresser les difficultés des Éditeurs de la TNT y compris la RTI et les solutions à y apporter, d’évoquer la question de la publicité... La régulation des contenus des audiovisuels diffusés sur Internet et particulièrement sur les réseaux sociaux >>, a fait savoir Me René Bourgoin selon le post de KOACI sur Twitter.

Aussi a-t-il ajouté ceci : << Nous devons nous préserver en surveillant de manière permanente les contenus audiovisuels, diffusés par quelque moyen que soit, qui incitent à la haine, à la xénophobie, à la discrimination ethnique, religieuse ou social ou susceptibles de porter atteinte à l’autorité de l’Etat. >>

On peut donc comprendre de ce qui précède que cette initiative envisagée par la HACA vise à améliorer son dispositif de contrôle afin de lutter contre les fausses informations pouvant entraîner des conséquences désastreuses comme celles à quoi l'on a assisté hier mercredi dans certaines communes d'Abidjan.

LVF

Content created and supplied by: Vision_feminine (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires