Sign in
Download Opera News App

 

 

C'est étonnant que les balles du "canon anti-aérien M167 VADS" soient faites pour détruire l'homme

La révolution industrielle a eté très bien accueillie par les hommes qui espéraient bénéficier de meilleures conditions de vie. Les matériaux rudimentaires et les conditions archaïques de vie donnaient à l'homme une sensation de souffrance. En passant d'une économie fondée traditionnellement sur l'agriculture à une économie reposant sur la production mécanisée à grande échelle de biens manufacturés dans des entreprises, l'homme a amélioré son système de défense avec les armes à feu.

Aujourd'hui, les hommes disposent d'armes tellement destructrices qu'on se demande bien la raison pour laquelle ces choses sont créées. Lorsqu'on admire le "canon anti-aérien M167 Vulcan air defense system (VADS)", on tremble à la vue des grosses balles que cette arme dispose. Elle est conçue pour contrer les attaques aériennes. Les balles mesurent environ 10 à 15 cm de long et 5 cm de diamètre.

Le "canon anti-aérien M167 VADS" est aussi utilisé pour les combats terrestres. Une seule balle dans le corps d'un homme suffit pour faire exploser la partie où elle a touché. Une armée peut se réjouir de disposer de telles armes mais en réalité, cela démontre combien est-ce que l'homme est prêt pour détruire son semblable, bien évidemment sur la base de la protection. Les Houthis ont réussi à monter un M167 sur un pick-up car le fait de rester immobile rend vulnérable. L'artilleur à moins de chance de s'en sortir vivant. Avec un peu de mobilité, il a des chances de survivre aux balles adverses.


Ce genre d'arme ne doit normalement pas exister dans un monde ou l'amour, la paix, l'entente, la convivialité et l'hospitalité sont censés régner. Malheureusement, la perversion du genre humain oblige les États à se munir d'armements hautement lourds pour se protéger de toute possibilité d'attaque.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires