Sign in
Download Opera News App

 

 

Ne dites plus «au jour d'aujourd'hui», c'est impropre. Voici ce qu'il faut dire


"Au jour d’aujourd’hui" est l’un des tics de langage les plus courants dans nos conversations quotidiennes et même dans les médias ( à la télé, à la radio, dans la presse...). Mais si vous faites partie des utilisateurs de cette expression, arrêtez tout simplement car c'est un grossier barbarisme.

La locution "au jour d’aujourd’hui" est superflue et doublement redondante. C'est une tautologie.

Voyons cela de plus près.

"Aujourd’hui" en lui-même est déjà un pléonasme


En effet, le "hui" dans "aujourd’hui" vient du latin hoc et die qui signifiait à l'origine, en ancien français, "ce jour ci ou le jour où l'on est". Ensuite on lui a ajouté le mot «jour» pour en faire la locution «au jour d'ui», transformé en «aujourdui» avant de devenir finalement «aujourd'hui». Soit la forme que l'on utilise encore de nos jours.

Donc le mot "aujourd’hui" signifie littéralement "au jour de ce jour". On y voit déjà une superposition pas vraiment nécessaire, un double emploi inutile du mot "jour".

De ce qui précède, dire "au jour d’aujourd’hui" revient à dire : "au jour du jour de ce jour" ! Plus qu'un pléonasme, c'est une tautologie.

Il faut penser à l'éradiquer et les synonymes n'en manquent pas.


On vient de voir qu'"aujourd’hui" tout seul signifie "au jour de ce jour". Alors à la place de "au jour d'aujourd'hui", vous pouvez simplement dire aujourd'hui, de nos jours, à notre époque, actuellement, maintenant ou encore à ce jour.

Content created and supplied by: [email protected] (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires