Sign in
Download Opera News App

 

 

Technologie : plus besoin d'aller au maquis, chacun a sa discothèque

La musique adoucit les mœurs, a-t-on coutume de dire. Les ivoiriens aiment la musique et elle est présente partout et en toutes les occasions. Dans les baptêmes, les cérémonies funéraires, les mariages..., il y a de la musique. Aujourd'hui avec l'avènement des téléphones portables, la musique se rapproche encore plus des populations.

Mais le phénomène qui a le plus attiré notre attention, c'est celui des enceintes bluetooth. Il y en a de toutes sortes, de toutes les tailles et de toutes les formes. Et les jeunes en raffolent. Il suffit qu'ils la connectent à leur téléphone et le tour est joué. Aussi, la qualité sonore est telle que ces petits appareils débitent des décibels quasiment comparables à une discothèque à tel point que nous disons qu'il n'est plus besoin d'aller au maquis pour écouter la musique si déjà chacun a sa discothèque. Les jeunes gens en se baladant dans les rues ont la musique avec eux, parfois avec un volume qui dérange presque. La technologie a facilité la vie à la jeunesse et elle en profite vraiment à fond au risque même de déranger l'entourage plus vieux et pas forcément aussi avide de bons sons.

Les vendeurs et autres commerçants quant à eux se frottent certainement les mains.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires