Sign in
Download Opera News App

 

 

Quelques semaines seulement après sa nomination, Mariatou Koné est au cœur d'une décision polémique

La Ministre de l'Éducation nationale et de l'alphabétisation, Mariatou Koné est au cœur d'une décision qui fait polémique.

Quelques semaines après avoir été nommé à la tête du ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation à la place de Kandia Camara partie au ministère des affaires étrangères, la professeure Mariatou Koné, qui a promis une école ambitieuse et à la hauteur aux ivoiriens, est actuellement au cœur d'une décision polémique.


Dans une lettre envoyée cette semaine aux directeurs régionaux et départementaux et aux directeurs de Cafop, le ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation a vu un de ses organes la DELC (Direction des Écoles, Lycées et Collèges, ndlr)a pris la décision d'apporter une nouvelle réforme dan les Cafop en mettant à disposition des élèves-maîtres des ordinateurs portables après la signature d'une convention avec Intel Afrique.

Cependant, cette nouvelle décision fait polémique. En effet, même si elle semble être prise par le Président de la Direction des Écoles, Lycées et Collèges, monsieur Beugre Yao Gnamien, nombreux pensent que cette décision ne peut pas être prise sans l'avis de la Ministre Mariatou Koné. Par conséquent, elle est au courant de cette décision qui n'arrange en aucun cas les élèves-maîtres parce qu'elle ne colle pas avec les réalités de la Côte d'Ivoire et son cadre d'apprentissage. Et de plus, le partenaire de Intel Afrique qui est la Banque population ne peut pas être imposée aux élèves-maîtres.

Content created and supplied by: Ivoireinfo (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires