Sign in
Download Opera News App

 

 

Lutte contre la vie chère en Côte d'Ivoire: Wave, un modèle concret à saluer (Opinion)

S'il y a un fait qui alimente l'actualité, c'est sans doute, le monde du mobile money, un segment important de l'économie nationale qui a connu un bouleversement assez favorable aux nombreux consommateurs, et ce, grâce à la startup américaine WAVE qui a considérablement fait chuter les coûts des différentes transactions.

La politique de pénétration de Wave apparait comme une réponse qui s'inscrit dans l'une des volontés du pouvoir public ivoirien qui est la lutte contre la vie chère. Les nombreuses populations qui se plaignent de la cherté de la vie, étaient pour la plupart, focalisées sur les denrées de première nécessité dont le riz, l'huile, le sucre, la viande, le transport, etc.

(Agence Wave, illustration)

Or le secteur de la communication et du mobile banking, de part leur position incontournable et usage régulier dans ce monde d'aujourd'hui, ont une influence significative dans le budget familial. En pratiquant un prix qui a obligé les anciens du marché à le suivre, Wave a réussi le coup de l'année. De ce constat de vouloir faire comme Wave, l'on ne peut que féliciter cette jeune entreprise et se réjouir du changement opéré de '' force '' par Wave.

L'on se rappelle qu'il y a environ vingt ans de cela, il fallait débourser plus de 25 000 francs CFA pour avoir une simple carte sim, (puce). Par contre aujourd'hui, ces mêmes entreprises distribuent gracieusement ces mêmes cartes sim à leurs clientèles, et ce grâce à la concurrence qui est rude; une chose pour dire que le monopole du marché ressemble à une dictature.

Les différents opérateurs du mobile banking


Par ailleurs, dans un souci d'amélioration et de diversification de ses services, il est souhaitable que Wave songe à avoir son réseau et sa carte sim pour ne pas dépendre de la connexion internet dans les différentes opérations.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires