Sign in
Download Opera News App

 

 

Stratégie nationale d’exportation : le secteur privé de Daloa relève ses contraintes

 Le Conseil national d’exportation a échangé avec les acteurs de la chaîne d’exportation.

 

La composante 2 du Programme d’appui à la compétitivité et à l’intégration régionale (PACIR 2) relatif au renforcement des organisations intermédiaires, des agences d’appui aux entreprises afin qu’elles offrent de meilleurs services aux entreprises exportatrices des chaînes de valeurs concernées par la Stratégie nationale d’exportation (SNE), est dans sa phase active.

Dans ce cadre, la ville de Daloa a abrité la session plénière sur les fonctions transversales de la SNE. Cette rencontre a permis d’éclairer les participants sur les principales contraintes du secteur des exportations et le niveau d’appréciation des fonctions transversales dans l’amélioration de leur compétitivité à l’export

A cet effet, le secrétaire général du Conseil national d’exportation (CNE), Serge Martial Bombo, a décliné les objectifs de ce rendez-vous. « La région du Haut-Sassandra, à travers ses grandes villes (Daloa, Issia, Vavoua), est considérée comme un vaste bassin de production de produits à fort potentiel, notamment le cacao, le café, le palmier à huile, l’hévéa, ainsi que les cultures vivrières et maraichères qui sont acheminés vers les zones portuaires. Autant de produits pris en compte dans la Stratégie Nationale d’Exportation. De façon générale, cette rencontre permettra de faire la lumière sur les principales contraintes du secteur des exportations et également de renforcer le niveau d’appréciation des solutions dans l’amélioration de votre compétitivité à l’export(…) », a-t-il expliqué. M. Bombo s’est félicité du fait que les deux jours d’échanges à Daloa, ont permis de présenter les différents outils mis en place pour la facilitation des échanges internationaux, des différents mécanismes de financements dans le cadre du commerce international avec des banquiers présents.

Rappelons qu’outre les différents acteurs de la chaîne d’exportation, des étudiants de l’Université Lorougnon Guédé de Daloa qui sont la source de l’expertise demandée en matière de stratégie et de gestion du commerce international, ont également pris part à cette session.

AKE

Content created and supplied by: Eddy3 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires