Sign in
Download Opera News App

 

 

Des hélicoptères tournoient dans le ciel de Gonzagueville à Port-Bouet, les populations alarmées

Depuis quelques jours, le quartier populaire de Gonzagueville, dans la banlieue sud d’Abidjan, dans la commune balnéaire de Port-Bouët, bruit au vrombissement des hélicoptères qui tournoient dans son ciel.

Cette situation qui dure depuis au moins 72 heures, donne lieu à une foule de spéculations, par endroits, notamment dans les secteurs des II Plateaux, d’Abraham ou d’Irho, où de nombreux riverains s’interrogent quant à la raison de ces mouvements aériens, pour le moins intrigants. Si, le survol en boucle du quartier suscite autant de curiosité, c’est surtout du fait de la période sensible que traverse le pays.

Que se passe-t-il ? Pourquoi le quartier fait-t-il l’objet d’une surveillance particulière ? Dans ces secteurs, ces questions fourmillent dans les esprits. Apeurée par ces mouvements d’hélicoptères, K. Monique, dans le secteur des II Plateaux raisonne : ‘’Ou bien, les gens veulent faire quelque chose ici. C’est pourquoi, ils surveillent comme ça…’’.

Une réaction typique d’une citoyenne lambda, soucieuse de gérer le quotidien face aux incertitudes de la politique. Un peu plus loin, vers le quartier d’Irho, des jeunes gens attroupés dans un coin de rue discutent, et un peu comme tout le monde, s’interrogent sur les raisons de ces mouvements aériens. Kossi, menuisier Togolais, installé dans le secteur des II Plateaux, préfère relativiser.  ‘’Ce sont des manœuvres de routine… Souvent, on voit les hélicoptères sillonner le ciel comme ça. Bon, voilà. En tout cas, moi, je ne crois pas qu’on doit avoir peur…’’.

Difficile dans le contexte tendu qui sévit en ce moment dans le pays, de rester coi devant ces mouvements aériens, qui font éclore des craintes de tous genres dans les esprits des populations.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

Gonzagueville II Plateaux

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires