Sign in
Download Opera News App

 

 

Conseil régional du Bélier: les conseillers exhortés à prioriser les investissements

Le conseil régional du bélier a tenu sa première session ordinaire de l'année en cours. Elle s'est déroulée le lundi 14 mars dernier à la salle des mariages de la mairie de Toumodi. Il s'est agi de faire le point des réalisations de l'exercice 2021 ainsi que des perspectives de l'année en cours.

À l'occasion, le président Yéboué Kouamé Pascal a rappelé les enjeux du développement de la région du bélier. Il a ensuite invité les conseillers régionaux à s'engager résolument sur la voie du développement local. "Notre raison d'être ici, c'est d'apporter le bien être à nos populations. Le développement n'est pas un bouton que l'on appuie afin de l'obtenir. Mais il se bâtit .Les difficultés sont énormes parce que les populations ont de nombreuses préoccupations. Cependant, ces problèmes peuvent être réglés. Cependant c'est ensemble que nous allons parvenir à apporter le développement. Tout est permis et tout est possible. Nous devons avoir l'espoir et l'espérance parce que le meilleur est à venir.". a t il galvanisé. Au cours de la séance de travail, les conseillers régionaux ont adopté l'état d'exécution du budget au 31 décembre 2021. Cette adoption a été suivie de celle du compte administratif du président du conseil régional. En effet, si en fonctionnement, le taux est jugé positif, Ce n'est pas le cas pour les investisseurs.En dépit du taux des d'exécution globale en hausse, il convient de faire remarquer que les investissements sont encore largement en deçà des attentes des populations. Car il est de 36%. Par ailleurs, les conseillers régionaux ont interpellé le président Yéboué Kouamé Pascal afin de prendre des dispositions pour une révision à hausse des actions d'investissement.

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa vision de faire de la région du bélier un pôle Agro industriel à l'horizon 2041, deux écoles de formation ont ouvert leurs portes. Ils 'agit de l'école agricole de Ravia dans le département de Didievi et de l'école de pêche de Kotou. Les jeunes de l'école d'agriculture et de d'élevage de Ravia sont à la troisième étape de la formation. Les pensionnaires vont bénéficier des appuis financiers afin de s'installer après la formation. Mais malheureusement ,force est de constater que les jeunes, la principale cible de ce projet traînent encore les pas.

En ce qui concerne le projet 2Pai, le président du conseil régional s'est indigné du manque de collaboration entre le conseil régional et la coordination de ce vaste projet. Faut il le rappeler, le projet agro industriel est financé par la banque africaine de développement (BAD) à hauteur de 81 milliards de francs CFA.

Titi Moïse.

Content created and supplied by: DiomandéLouhBertin (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires