Sign in
Download Opera News App

 

 

Finance : voici deux spécificités des banques islamiques

La banque selon nos cours de "banque et bourse" en faculté de sciences économiques est un intermédiaire entre les agents économiques à capacité de financement et ceux à besoin de financement. De toutes façons, chacun de nous a une idée de ce qu'est la banque.

Et dans le milieu bancaire, on entend souvent parler de banques islamiques. Théoriquement, les principes qui guident les activités des banques islamiques sont fort différents de ceux des banques conventionnelles et une des spécificités de ces banques est leur fondement. En effet, selon cairn.info, une banque est considérée comme islamique si toutes ses activités sont conformes à la charia. Pour cela, un comité de charia existe au sein de la banque pour étudier la conformité de ses activités et ses produits bancaires à la loi islamique.

Une autre spécificité des banques islamiques réside dans le fait qu’elles prohibent le taux d’intérêt. Comme le note Shaeffer (1984), le système bancaire traditionnel fonctionne fondamentalement sur la base de l’intérêt qui est, pour ses intermédiaires, la source principale de rémunération de l’épargne collectée.

Cette spécificité pourrait expliquer le recours de plusieurs pays dont la Côte d'Ivoire à ces banques islamiques pour le financement de l'économie nationale. En effet, selon news.abidjan.net qui a fait la révélation le 27 mai 2022, la BID (Banque Islamique de Développement) dispose en Côte d’Ivoire d’un investissement total de 600 milliards F CFA qui devrait atteindre 1 000 milliards de F CFA d’ici la fin de cette année.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires