Sign in
Download Opera News App

 

 

Fête du travail : voici le seul problème qui a été omis

Le premier mai est passé. On a écouté les différents intervenants qui se sont succédés sur le pupitre. Beaucoup de revendications ont été faites. Des observations ont aussi été faites. Les gouvernants ont entendu et pris bonne note. Mais nous ne nous souvenons pas avoir entendu parler de l'augmentation abusive du coût du transport routier.

En effet le mois dernier, le carburant, super sans plomb et gas oil, ont connu un "petite" hausse de 15f/L. Cela aura suffi pour que les transporteurs eux aussi augmentent leurs tarifs. Le trajet Daloa-Abidjan qui coûtait avant l'augmentation du prix du carburant 6100F est passé à 7100F soit une augmentation de 1000F. Et ça, ce sont les travailleurs qui paient. Quand nous savons que le prix des denrées alimentaires ainsi que les besoins basiques augmentent à un rythme géométrique et non arithmétique, nous pensons qu'il fallait aborder ce problème et demander au gouvernement de voir les proportions dans lesquelles le coût du transport doit varier si le prix du carburant connait une hausse. Sinon qu'à cette allure, c'est la paupérisation assurée pour les travailleurs qui ont déjà du mal à boucler le mois sereinement.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires