Sign in
Download Opera News App

 

 

23,9 milliards pour le recensement de 2021 : un budget en hausse de 8 milliards par rapport à 2014

Le début du 5è Recensement Général de la Population et de l’Habitat de Côte d’Ivoire (RGPH 2021) est prévu pour le mois de novembre 2021 sur toute l’étendue du territoire national. Cette opération de dénombrement des habitants de la Côte d'Ivoire coûtera un peu moins de 24 milliards.

Après les recensements de 1975, 1988, 1998 et 2014, la Côte d'Ivoire n'attendra pas dix (10) pour évaluer de nouveau son nombre d’habitants. Un 5e Recensement général de la population et de l'habitat (RGPH) 2021 est en phase de préparation. Celui-ci nécessitera un budget de 3,9 milliards de FCFA, dont 13,7 milliards de FCFA de l'État ivoirien, 9,3 milliards de FCFA de la BAD et 6,3 milliards FCFA de la Banque mondiale.

Comparé à celui de 2014, c’est un budget en hausse d'environ 8,3 milliards. Le budget de 2014, initialement, établit à 12 milliards a finalement été porté à 15,6 milliards. C'est ce que révélait le Directeur de l'INS et Directeur Exécutif du RGPH 2014, M. Ba Ibrahima.

Ce 4e RGPH, lancé en mars 2014 et achevé en juin 2014 indiquait que la Côte d'Ivoire comptait 22 671 331 habitants, dont 17 172 995 personnes de nationalité ivoirienne, soit 75,8 %, et 5 491 972 de nationalité étrangère, soit 24,2 %. L’objectif du dernier RGPH était de contribuer à l’amélioration de la connaissance des caractéristiques démographiques, socio-économiques et culturelles de la population vivant en Côte d’Ivoire.

La Côte d'Ivoire entendait connaître la dynamique de sa population, en vue d’une meilleure prise en compte des questions de population dans l’élaboration, le suivi et l’évaluation des politiques, plans, programmes et projets de développement économique, social et culturel. Rappelons que les projections de 2014 estimaient les habitants de la Côte d'Ivoire à 26 446 000 habitants pour mai 2020.


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires