Sign in
Download Opera News App

 

 

Légalisation de la polygamie en Côte d'Ivoire: les implications qui font blocage

Dans le secret de leurs cœurs comme dans l'expression de leurs pensées, une frange importante des Ivoiriens souhaite que le parlement prenne enfin une loi pour légaliser la polygamie. Selon l'un de nos Maîtres, Professeur agrégé de Droit, lors de la rédaction de l'avant-projet de loi qui a donné naissance à la nouvelle loi (2019) sur le mariage, des partisans du mariage polygamique ont ardemment défendu cette cause. Mais comme bon nombre d'Ivoiriens, ils ignoraient des implications qui les ont amenés à revoir leur copie. Ces implications sont d'ordre définitionnel et juridique.

Du point de vue sémantique, le substantif "polygamie" n'a pas le sens que tout le monde ou presque lui attribue. En effet, la polygamie, c'est, le mariage d'un homme avec plusieurs femmes (polygynie) ou d'une femme avec plusieurs hommes (polyandrie). Comme on peut aisément s'en apercevoir, la polygamie est comme un pièce de monnaie dont l'une des faces est la polyandrie (fait pour une femme d'épouser plusieurs hommes) et l'autre, la polygynie(fait pour un homme d'épouser plusieurs femmes).

Ainsi, légaliser la polygamie, c'est admettre que les femmes aient également le droit d'épouser plusieurs hommes. Or, il est évident que ce n'est pas là ce que recherchent les fervents défenseurs de la polygamie. En réalité, ils militent pour un concept mal maîtrisé, confondant polygamie et polygynie. Mais que dit le droit ivoirien ?

Sur le plan purement juridique, la légalisation de la polygamie est possible dans la mesure où cela prend en compte à la fois la polygynie et la polyandrie.En effet le principe de l'égalité des sexes expressément introduit en droit ivoirien par la loi de 2013 et réitéré par la loi de 2019 sur le mariage l'autorise. Ces dispositions qui ne sont que la conséquence d'engagements internationaux souscrits par la Côte, supposent un traitement égalitaire des genres.

Par contre, si, comme le souhaitent de nombreux Ivoiriens, cette légalisation doit tendre à n'autoriser que les hommes à épouser plusieurs femmes (polygynie), les lois sus-citées s'y opposent. D'ailleurs, la constitution elle-même interdit en son article 4 toutes formes de discriminations basées sur le sexe.

Si donc il doit y avoir légalisation de la polygamie, cela devra impliquer nécessairement la polygynie et la polyandrie d'un double point de vue sémantique et juridique .

Mais les Ivoiriens sont-ils disposés à accepter que les femmes soient autorisés au même titre que les hommes à épouser plusieurs conjoints ?

Marius K, Le_Littéraire

Content created and supplied by: Le_Littéraire (via Opera News )

Ivoiriens

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires