Sign in
Download Opera News App

 

 

TUTORIEL : comment écrire un algorithme 2 - les variables.

Notion de variable

Une variable est comme son nom l'indique une donnée qui peut varier. C'est l'inverse d'une constante.

La variable est très utile dans un programme dit dynamique, par exemple considérons votre tirelire.

Chaque jour pendant 30 jours, vous y mettez une pièce de 100FCFA.

Après les 30 jours, vous cassez votre tirelire pour vous acheter des écouteurs qui coûtent 1500FCFA. Une fois les écouteurs achetés, vous souhaitez continuer d'économiser, mais vous n'avez plus de tirelires. Alors vous vous en procurez à 500FCFA puis garder le reste de votre argent.

Ici, votre tirelire représente votre variable et vos économies les données qui peuvent varier.

Un algorithme assez simple peut nous permettre d'illustrer facilement cet exemple.


Utilisation dans un algorithme


Pour être utilisé une variable doit être initialisé, c'est-à-dire être créé ce qui implique d'associer un nom à une adresse mémoire pour y avoir accès plus facilement et un type pour préciser ce que l'on veut mettre dedans, mais aussi pour définir la taille de l'espace mémoire.

En supposant que notre tirelire contiendra toujours des valeurs entières, l'initialisation de notre variable tirelire associera à l'adresse mémoire 01001001 par exemple le nom tirelire avec le type entier.

Plus précisément, le type d'une variable détermine l'ensemble des valeurs qu'elle peut prendre. Chaque langage offre. un bouquet de types avec une plages différentes. Les types offerts par la plus par des langages sont :

-Type numérique (entier ou réel) :

-Byte (codé sur 1 octet) : [-2^7, 2^7[ ou [0, 2^8[;

-Entier court (codé sur 2 octets) : [-2^15, 2^15[;

-Entier long (codé sur 4 octets) : [-2^31, 2^31[;

-Réel simple précision (codé sur 4 octets) : précision d'ordre 10^(-7);

-Réel double précision (codé sur 8 octets) : précision d'ordre 10^(-14).

-Type logique ou booléen : VRAI ou FAUX.

-Types caractères : toutes les lettres alphanumériques (majuscule, minuscule, chiffres, symboles, ...).

Exemple : 'a', 'B', '1', '&', ...

-Types chaîne de caractères : toute suite de caractères.

Exemple : " ", "Suivez Le Mag M+", "Code postal : 10 656", ...


Déclaration et affectation

Pour déclarer une variable en pseudo-code, on commence par définir son type puis son nom.

Type nom_de_la_variable

Exemple : entier tirelire

reel temperature

caractere initial_du_nom

chaine_de_caractere pub


L'affectation consiste à donner une valeur à une variable préalablement déclarée. Pour ce faire, on utilise une flèche dirigé vers le nom de la variable (à gauche).

nom_de_la_variable <- valeur. On lit : "on affecte valeur à nom_de_la_variable".

Exemple : tirelire <- 3000

temperature <- 28.5

initial_du_nom <- 'S'

pub <- "Suivez le Mag M+ sur opera scooper et lemagmplus.blogspot.com"

Il peut y arriver qu'on veuille affecter une valeur à une variable à la déclaration de celle-ci. Dans ce cas, on fait comme ceci : type nom_de_la_variable <- valeur

Le Mag M+

Content created and supplied by: LeMagM+ (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires