Sign in
Download Opera News App

 

 

Ghana : Sommet en France, voici les propositions franches d'Akufo-Addo pour la finance en Afrique

Le chef d'État ghanéen Nana Akufo-Addo, a appelé à la restructuration de l'architecture financière mondiale afin qu'elle puisse mieux répondre aux besoins de l'Afrique. Il a lancé cet appel le mardi 18 mai 2021 lors de son intervention au sommet sur le financement des économies africaines à Paris.

Engagé pour le bien-être de l'Afrique mère, le Président Akufo-Addo a proposé deux solutions lors des échanges entre différents chefs d'États pour aider à faire face à la situation à laquelle l’Afrique est confrontée actuellement.

Il a d'emblée proposé la restructuration de l'architecture financière mondiale actuelle afin de permettre l'accès et l'équité au financement à long terme pour soutenir la transformation économique en Afrique. Pour le président ghanéen, cette solution devrait « inclure la mise en place d'un mécanisme africain de stabilité, semblable au mécanisme européen de stabilité » pour faire face aux situations d'urgence instantanée.

Le Chef d'État ghanéen a proposé une deuxième solution qui est de combler les problèmes immédiats de liquidité et d'insolvabilité potentiels auxquels le continent et ses institutions financières sont confrontés. De ce fait, il a exhorté le FMI à rétrocéder 650 milliards de dollars pour soutenir les pays à revenu intermédiaire faibles et vulnérables avant les réunions annuelles de 2021.



Au-delà des solutions proposées par le Chef d'État ghanéen, il est indéniable de souligner que le sommet sur le financement des économies africaines qui s’est tenu à Paris en France, a ambitionné d’aider les pays africains à se redresser financièrement et à combattre la dette.

À la demande de la France, une trentaine de dirigeants africains et européens se sont retrouvés le mardi dernier à Paris avec les grandes organisations économiques internationales pour tenter de sauver l’Afrique de l’asphyxie financière qui la menace après la pandémie de la Covid-19.(https://www.koaci.com/recherche?search=+France)


Quoique l'Afrique fasse, elle reste le continent le moins touché sur le plan sanitaire (décès dus aux cas Covid-19), elle semble être affectée sur le plan de relance socio-économique.

N'est-ce-pas ce que le Chef d'État ghanéen Nana Akufo-Addo a essayé de résumer en deux solutions ?


RAMADAN-KONÉ

Content created and supplied by: RamadanQuaresmaKoné (via Opera News )

afrique fmi france ghana

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires