Sign in
Download Opera News App

 

 

Après les augmentations en cascade des produits, c'est au tour de l'huile de voir son prix grimper

Qui est-ce qui n'utilise pas de l'huile pour réaliser ses mets ? Dans les salades, les grillades, les vinaigrettes et bien d'autres recettes de cuisines, l'huile est beaucoup sollicitée. Dès lors, il apparaît que l'huile est un élément indispensable pour réaliser plusieurs mets. En Côte d'Ivoire, la population assiste malheureusement sans préavis à l'augmentation du prix de l'huile. Aucune raison n'est donnée aux populations concernant l'augmentation du prix de l'huile.


Fort de ce constat, plusieurs ivoiriens font part de leur mécontentement à travers divers canaux de communication. Parmi ces ivoiriens, il y a l'actrice Adrienne Koutouan. Cette consommatrice de l'huile nous fait connaître avec véhémence sur sa page Facebook aujourd'hui jeudi 8 juillet 2021, son mécontentement sous la forme interrogative doublée d'un étonnement en ces termes: « Attends, c'est huile qui a augmenté comme ça là ? ». Pour rappel, quelques jours plutôt la bouteille de l'huile de table DINOR de 0,90L qui autrefois coûtait neuf cents (900) francs CFA selon le décret portant sur le plafonnement des prix de certains produits de grandes consommation, tarif valable pour la ville d'Abidjan et rayon de trente (30) kilomètres coûte aujourd'hui 1290 Fcfa. Cette huile a connu une augmentation de 390 FCFA.


Jusque-là aucune explication n'est donnée à la population ivoirienne qui ne cesse de manifester haut et fort son mécontentement.

Content created and supplied by: Cendrillon225 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires