Sign in
Download Opera News App

 

 

Anyama-Port bouët vous allez bientôt la franchir en 50 minutes grâce à ADO !

Les autorités gouvernementales ont décidé de mettre en service le train urbain. Déjà, l’information inquiète les propriétaires de minicars appelés ‘’gbakas’’ et de taxis qui opèrent dans le transport urbain. Anyama-Port bouët sont deux communes distante de 38Km et pour les regoindre en taxi il faut au moins 9000 Fcfa alors le gouvernement ivoiriens veut éradiquer tous les embouteillages de la ville d'Abidjan alors ont lancé la construction du métro d'Abidjan. Bonne nouvelle pour les habitants.


En effet, le train permettra de parcourir de longues distances de 38km en seulement 50 minutes pour regoindre Anyama-Port-Bouët ainsi le voyageur pourra ainsi arriver en un temps record à sa destination . Abidjan sera ''Pekin '' d'Afrique. Cette ligne concerne Abobo, Adjamé, Plateau, Treichville, Marcory et Koumassi. Le Projet utilisera les emprises utilisées par la ligne de chemin de fer Abidjan-Ouagadougou.

En bref pour moi à la différence des moyens traditionnels de transport urbain, le train sera assez avantageux pour tous. Ce qui permettra d’éviter les agressions matinales. Car les malfrats profitent du fait que les travailleurs se lèvent tôt ou rentrent tard à cause des longues distances pour les agresser.

Content created and supplied by: nouvellesdujour (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires