Sign in
Download Opera News App

 

 

Les cryptos monnaies sont-elles des pièges destinés à vous faire perdre de l'argent ?


Les cryptomonnaies les plus connues (Bitcoin, Ethereum, Binance, Polkadot) pour ne cité qu’eux sont des projets sérieux, mais qui restent volatiles.

Après, comme dans tout domaine liée à l’investissement il existe aussi dans l’écosystème crypto des arnaques qui prennent la forme de cryptomonnaies, d’ICO, ou encore de sociétés de gestion frauduleuse.

AMF Epargne Info Service reçoit de plus en plus de témoignages de personnes qui, ayant cru acheter ou investir dans des « crypto-monnaies », comme le Bitcoin, se sont en réalité fait escroquer.

Monsieur C. s’est inscrit sur une plateforme d’achat-vente de « crypto-monnaies ». Curieux, il a décidé d’investir 1 000 euros. Contacté en pleine nuit, on lui a proposé de prendre une position pouvant lui rapporter gros, mais il devait se décider dans l’instant et verser 10 000 euros. Monsieur C. ne pouvant débloquer cette somme immédiatement, la plateforme lui a avancé l’argent. Le lendemain un « conseiller » l’a rappelé pour lui annoncer qu’il venait de gagner 100 000 euros ! Mais, en raison de l’avance de fonds octroyée par la plateforme, il devait partager 50% de son gain avec elle et donc lui verser 50 000 euros pour récupérer la somme.



Heureusement, l’importance du gain a suscité la méfiance de l’épargnant et il a refusé de leur donner l’argent. Monsieur C. a perdu 1 000 euros, mais a évité de justesse d’en perdre 50 000 de plus !

Madame A. pensait acheter des « crypto-monnaies ». Après un premier versement, elle a été régulièrement contactée par la plateforme pour l’inciter à investir toujours plus, pour un montant total de 53 000 euros versés. Dès lors qu’elle a demandé à récupérer ses fonds, plus personne ne lui a répondu au téléphone, prétextant que son « gestionnaire » était en réunion, en vacances ou en arrêt maladie.

Le dépôt de plainte est désormais la seule solution qui s’offre à elle.

Monsieur V. a investi 70 000 euros sur une plateforme de « crypto-monnaies ». Les alertes de l’AMF à ce sujet l’ont incité à être méfiant. Il a donc souhaité récupérer ses fonds. Pour ce faire, la plateforme lui a réclamé le règlement de diverses taxes auxquelles il était soi-disant assujetti. Or, ces dernières étaient fictives ou ne concernaient pas Monsieur V., et constituaient donc une raison supplémentaire de douter de la fiabilité du site. Là aussi, le dépôt de plainte est la seule solution qui s’offre à lui.


Source:www.quora.com/forums

Content created and supplied by: Souleym5 (via Opera News )

Bitcoin

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires