Sign in
Download Opera News App

Career Jobs

 

Job

 

Job Offers

Le FDFP, une structure qui met en œuvre la politique de formation professionnelle continue...

Le FDFP, une structure qui met en œuvre la politique de formation professionnelle continue en Côte d’Ivoire

Le Fonds de Développement de la Formation professionnelle (FDFP) est une institution créée par la loi des finances N°91-997 du 27 décembre 1991, et structurée par le décret N°9205 du 08 janvier 1992 portant organisation et fonctionnement de cette institution.

Véritable structure de conception, d’organisation et de gestion de la formation professionnelle, le FDFP oriente, impulse et met en œuvre la politique de formation de la formation professionnelle continue et l’apprentissage en Côte d’Ivoire. Il gère notamment la Taxe d’apprentissage et la Taxe additionnelle à la formation professionnelle continue. Ainsi que tout autre fonds dédié à la formation professionnelle mise à sa disposition.

Ses missions portent sur le financement, le contrôle et l’évaluation des plans et projets de formation. Ainsi, est pris en compte, la formation non seulement des salariés d’entreprises, mais aussi des artisans et des autres composantes de la population active dites “non cotisantes”. Aussi, toute action visant à assurer une meilleure adéquation emploie-qualification. Il exécute ainsi des missions d’information, d’appui et de conseil auprès de l’ensemble de ses clients.

« Les premières ressources d’une entreprise sont les ressources humaines. Elles ont besoin de voir leurs compétences s’actualiser, se consolider, se renforcer aux grés des révolutions technologiques à l’œuvre dans le monde économique. Ainsi, le FDFP, au travers de ses modes d’interventions et de financement, vise aux performances de l’entreprise par la qualification de leurs salariés. Sans oublier la création et le développement d’activité économique en promouvant et en développant les ressources humaines », explique Philippe N’Dri Kouakou, le secrétaire général du FDFP.

Le comité de gestion qui est l’organe de décision est composé de trois parties : les pouvoirs publics, les employeurs et les travailleurs, et le secrétariat général qui est l’organe exécutif dirigé par un secrétaire général. Le champ d’action du FDFP s’étend sur l’ensemble du territoire national, et l’ancrage territorial se fait au travers de six (6) antennes régionales. Par ailleurs, le FDFP s’est doté d’un Centre d’innovation et de technologie appelé Maison de l’apprenti de Grand-Bassam (MAGB).

Le FDFP intervient par l’habilitation des cabinets de formations privées ou publiques.

A ce jour, à en croire le secrétaire général, plus de 1 000 plans ont été agréés et près de 16 000 actions de formations sont en cours de réalisation. En ce qui concerne les projets collectifs, d’apprentissage, de formations emploie-qualification, ce sont 33 projets qui sont agréés et en instance de démarrage.

Le FDFP compte 1 635 opérateurs de formation habilités dont 1 469 opérateurs de formation privée et 166 opérateurs de formation publique.

Source : CICG

Content created and supplied by: CICG (via Opera News )

Côte d'Ivoire FDFP

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires