Sign in
Download Opera News App

 

 

Découvrez tous les détails sur la ligne 1 du métro d'Abidjan


Dans sa politique de faciliter la mobilité ou le déplacement des populations de la capitale économique ivoirienne, Abidjan, le gouvernement a entrepris le projet du métro d'Abidjan. Le métro d'Abidjan est un projet de réseau ferroviaire de transport urbain, dont les travaux préparatoires ont débuté en 2018 et les travaux principaux devraient débuter en 2022 qui desservira l'agglomération d'Abidjan.


Il s'agit d'un métro aérien conçu autour de deux lignes :

Une première ligne de la commune d'Anyama jusqu'à celle de Port-Bouët, en passant par le quartier central d'affaires du Plateau.

Une deuxième ligne entre Yopougon et Bingerville.


Les travaux de construction de la première ligne ou ligne 1 vont démarrer très bientôt. Le déguerpissement de son itinéraire à d'ailleurs commencé depuis quelques jours. Mais le démarrage des travaux dans quelques jours de la ligne 1 du métro d'Abidjan, nous vous présentons les caractéristiques ou les détails de cette ligne.


La ligne 1 du métro d'Abidjan est longue de 37,5 kilomètres avec deux (02) voies à traction électrique 100% clôturé avec deux (02) terminus aux extrémités Ayama centre et Aéroport. Elle comprend un (01) dépôt ferroviaire à Abobo Sagbé, vingt (20) gares en quais latéraux, quarante (40) quais, vingt-deux (22) ponts routiers et ponts rails, un (01) viaduc en parallèle au pont Félix Houphouët-Boigny et cinquante-deux (52) passerelles piétons ( 30 en gare et 22 en ligne).


La vitesse d'exploitation est de 80 kilomètres à l'heure (80 km/h vitesse), la fréquence des métros est de dix (10) minutes aux heures de pointe, quinze (15) minutes aux heures creuses et vingt (20) minutes pour le service de nuit et le temps d'arrêt est de cinquante (50) secondes.


La première ligne ou ligne 1 du métro d'Abidjan comprend également, six (06) petites gares, cinq (05) gares moyennes, sept (07) grandes gares, dix-neuf (19) passerelles en gare, quatre (04) passages souterrains, un (01) saut mouton, six (06) voitures par rame au début de l'exploitation, huit (08) voitures par rame à partir de 2030 et dix (10) voitures par rame à partir de 2040.


En ce qui concerne le volet électricité, il y aura la construction de trois (03) sous-stations électronique de 22 KV et trois (03) stations électronique de 90 KV qui seront connectées au réseau national d'électricité.


Le coût est estimé à 1044 milliards de francs CFA et la livraison de la première ligne ou ligne 1 est prévue pour 2025 et la deuxième ligne ou ligne 2 en 2026. Il est bon de rappeler que c'est le troisième projet de métro en Afrique et l'unique en Afrique subsaharienne .


OUATTARA Yaya

Content created and supplied by: Ouattarayayaderkaiser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires