Sign in
Download Opera News App

 

 

Les Ivoiriens jugent la lutte contre la corruption inefficace selon une récente enquête

6 ivoiriens sur 10 affirment que le gouvernement adresse mal la lutte contre la corruption dans l’administration. C’est ce qui découle d’une récente enquête menée par Afrobarometer dont les résultats ont été récemment rendus publiques. Cela confirme l’indice de perception de la corruption en Côte d’Ivoire de Transparency International (IPC 2021), où le pays demeure toujours dans le rouge. L’IPC classe 180 pays et territoires selon leur niveau perçu de corruption du secteur public sur une échelle allant de zéro (très corrompu) à 100 (très propre). En effet, la Côte d’Ivoire a une note de 36 sur 100 et un rang mondial de 105ème. Preuve que toutes les actions entreprises par les autorités ivoiriennes pour lutter contre la corruption n’ont pas encore permis d’endiguer ce fléau. 

Pour rappel, Afrobarometer est un réseau panafricain, indépendant, à but non-lucratif de recherche par sondage qui produit des données fiables sur les expériences et appréciations des Africains relatives à la démocratie, à la gouvernance et à la qualité de vie, lancé en 1999-2001 dans 12 pays. Les enquêtes du Round 9 en 2021/2022 sont en cours. L’objectif est de donner au public une voix dans les processus de prise de décision politique en fournissant des données de haute qualité aux décideurs, aux organisations de la société civile, aux académiciens, aux médias, aux bailleurs et investisseurs, ainsi qu’aux Africains ordinaires. Dans chaque pays, il y a un partenaire national responsable de la mise en œuvre de l’enquête. En Côte d’Ivoire, le partenaire national est le Centre de Recherche et de Formation sur le Développement Intégré (CREFDI).  

Un échantillon nationalement représentatif des citoyens adultes (L’ensemble des répondants sont aléatoirement sélectionnés. L’échantillon est distribué à travers les régions/provinces et les zones urbaines/rurales proportionnellement à leur part de le population nationale. Chaque adulte a une chance égale d’être sélectionné.) L‘enquête a interviewé 1.200 adultes Ivoiriens. Un échantillon de cette taille donne des résultats avec une marge d’erreur de +/-3 points de pourcentage à un niveau de confiance de 95%. Le travail de terrain pour le 9ème tour en Côte d’Ivoire a été effectué du 30 novembre au 10 décembre 2021.

Content created and supplied by: FANGNARIGA (via Opera News )

Afrobarometer

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires