Sign in
Download Opera News App

 

 

MESRS : les salaires des agents de l'administration centrale ponctionnés cette fin de mois

Les banques commerciales installées en Côte d'Ivoire ont commencé à payer les salaires du mois de Février 2021. Le constat fait par plusieurs agents de l'administration centrale du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique est que leurs salaires ont été ponctionnés. 

T.R., en service dans une direction centrale qui a requis l'anonymat a vu son salaire ponctionné de 60.000 francs CFA pour quatre jours de grève. 

En effet, du mardi 09 février au vendredi 12 février 2021, les agents de l'administration centrale du ministère de l'enseignement supérieur ont fait une grève. A l'appel du Syndicat des Agents de l'Administration Centrale du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (SYAAC-MESRS), ces fonctionnaires réclamaient le paiement de leurs primes trimestrielles dont la décision a été signée par l'ancien ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Docteur Mabri Toikeusse, le 19 mars 2020.

Arrivé à la tête du département ministériel en mai 2020, Docteur Adama Diawara a fait volte-face. Les rencontres qu'il a eues avec les responsables syndicaux du SYAAC-MESRS n'ont pas réussi à le faire plier. Bien au contraire, il remet la décision Mabri en cause. Cette situation a abouti à la grève de février 2021 qui a été largement suivie. La conséquence à court terme de cet arrêt de travail de quatre jours a été la ponction des salaires des agents grévistes cette fin de mois de février 2021. 

Joint au téléphone, Zoulou Modeste, Secrétaire Général du SYAAC-MESRS affiche plutôt une sérénité quand il affirme : "Nous considérons ces ponctions comme un épiphénomène qui ne pourra pas nous détourner de l'essentiel, à savoir le paiement de nos PRIMES TRIMESTRIELLES et surtout l'arrêt immédiat de la DÉPERDITION de l'argent de l'Etat au sein de l'Administration Centrale du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique."

Nous n'avons pas pu joindre la Direction des Ressources Humaines (DRH) du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour en savoir plus sur les ponctions opérées sur les salaires des agents.

Vivement que cette ponction des salaires ne participe pas au pourrissement de la situation et que le dialogue franc et sincère demeure et triomphe entre le ministre de l'enseignement supérieur et les responsables syndicaux pour trouver une solution définitive à ce problème de prime, gage de la motivation des agents des directions centrales.

Notons que depuis plusieurs années, les agents de l'administration centrale du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique réclament le paiement de prime car le ministère génère des ressources propres qui seraient utilisées de façon opaque.

FLV

Content created and supplied by: FrancisLeroyVanié (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires