Sign in
Download Opera News App

 

 

L'opération Triton est en cours d'exécution: voici les détails

Le Falcon 50, construit par Dassault Aviation à partir de 1976, est le troisième avion d'affaires, et premier tri-réacteur de la famille Falcon.Afin de répondre à la demande américaine d'un avion d'affaire à long rayon d'action, Dassault Aviation commence en 1974 l'étude du Falcon 50. L'avion devra parcourir 3 400 milles marin soit 6 300 km avec les réserves FAR 121, rendant possible la traversée de l'Atlantique Nord ou des États-Unis sans escale.

La DGA a retenu la boule Safran Euroflir 410 pour moderniser tout ou partie des Dassault Falcon 50M avant leur retrait et équiper en première monte les 12 Falcon 2000 Albatros prévus pour les remplacer.

Dassault a la maîtrise d'oeuvre de la rénovation optronique

Sept boules optroniques Euroflir 410 de Safran Electronics & Defense (et non huit comme indiqué par ailleurs) sont commandées selon l'Etat-Major de la Marine, ainsi qu’une tranche ferme de modification de cinq Dassault Falcon 50M, et une tranche conditionnelle sur les trois derniers avions restants, au cas où le programme Albatros, qui s'appuie sur 12 Dassault Falcon 2000LXS dérivés, verrait sa montée en puissance décalée.

C’est Dassault Aviation qui est chargé de la maîtrise d’oeuvre de la rénovation optronique (une opération baptisée Triton) sur les Falcon 50M de la flottille 24F. 

Les chantiers de Sabena technics

Dassault Aviation assurera la tête de série, puis Sabena technics, désormais qualifiée pour les modifications sur cet avion, assurera les chantiers suivants. Sabena technics modifiera l’avion n° 2 de juin à novembre 2023, le n° 3 de janvier 2024 à mai 2024, le n° 4 de juillet 2024 à novembre 2024 et le n° 5 au premier semestre 2025. Les sept boules Safran Electronics & Defense commandées en 2021 auront alors été consommées, puisque deux autres seront déjà montées sur les Albatros. On l’a compris, en cas d’affermissement de la tranche conditionnelle, il faudra avoir préalablement commandé d’autres Euroflir 410, ou en récupérer d’autres sur d’autres aéronefs en service.

Des fonds européens pour partie

A terme, il faudra de toute façon 12 boules Euroflir 410 pour autant d’appareils, une marge d’attrition et de maintenance serait d’ailleurs bienvenue. Les boules optroniques des Dassault Falcon 50M seront réutilisées sur les Albatros, dont les premiers exemplaires arriveront à Lann-Bihoué en 2025 (deux avions). Le premier sera déployé à Tahiti en 2029 au sein de la flottille 25F, puis à Nouméa en 2030. Les deux bases ultramarines opèreront des Falcon 50M à partir de 2025, date de retrait des cinq Falcon 200M Gardian. C’est assez rare pour le souligner, une partie du contrat sera financée par des fonds européens, du fait des missions de lutte contre les trafics de l’appareil.

Abonnez-vous et partagez

Content created and supplied by: Nutritionniste (via Opera News )

Dassault Aviation Dassault Falcon 50M Falcon 50

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires