Sign in
Download Opera News App

 

 

Macron va encore donner du "cash" aux pays africains

G5 Sahel : Emmanuel Macron agace ses pairs ouest-africains – Jeune Afrique

Emmanuel Macron le président de la République française à évoqué un financement pour les pays qui accusent un gros ralentissement économique depuis 2020. Il a appeler préparer ce "New Deal" pour le mois de mai.

Ce mardi 27 mai, dans un point de presse qu'il a tenu avant de recevoir le président congolais Félix Tshisekedi à déjeuner à l'Élysée, Emmanuel Macron s'est attardé sur l'économie des pays africains. Il a fait le constat de l'impact négatif de la pandémie du Covid 19 sur l'économie des pays africains. Pour lui, «C'est un ralentissement très fort sur un continent en pleine expansion démographique». Il faut donc aider les africains à sortir de cette impasse qui pourrait avoir des incidences déplorables pour les populations. C'est pourquoi il a plaidé pour une aide financière en mesure de résorber la tourmente financière. Ils convie donc les gouvernants à une concertation, à un "new deal" !

Macron juge "indispensable" un moratoire sur la dette des pays africains

«Nous ne pouvons pas faire avec les recettes d'hier nous sommes collectivement en train d'abandonner l'Afrique à des solutions qui datent des années 60». Nous devons absolument inventer pour les 17 et 18 mai prochains un New Deal du financement de l'Afrique basé notamment sur des solutions profondément novatrices», a t'il fait savoir lors de cette conférence de presse.

En Afrique, la doctrine Macron au prisme de la contestation néocoloniale –  International | L'Opinion

A la mi mai donc, les pays africains intéressés par ce énième plan Marshall qui ne dit pas son nom, sont donc invités à un somment financier à Paris. Pour Macron, l'enjeu est de taille ! Il faut absolument une fois de plus porter assistance aux africains, «Sans quoi nous laisserons le continent africain face à la pauvreté (...) face à la réduction des opportunités économiques, une migration subie et l'expansion du terrorisme, et cela je ne veux pas m'y résoudre» a t'il ajouté.

Ce sont une dizaine de chefs d'Etats d'Afrique subsaharienne qui sont attendus à Paris pour discuter avec des responsables européens ainsi que des organisations internationales, comme le FMI ou la Banque Mondiale.

Content created and supplied by: JAKMA (via Opera News )

covid-19 emmanuel macron new deal

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires