Sign in
Download Opera News App

 

 

Lutte/Financement du terrorisme : Les nouvelles dispositions de la BCEAO seront-elles efficaces?

Face à la corruption, aux blanchiments de capitaux et au financement du terrorisme par certaines banques de la sous-région ouest africaine, le Directeur national de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Chalouho Coulibaly a récemment présidé, par visioconférence, une rencontre avec les Directeurs généraux des établissements de crédit, annonce Abidjan.net.

Qui ajoute que dans un communiqué qui lui a été transmis, la Banque Centrale a procédé à la sensibilisation des participants sur la nécessité de veiller à la mise en œuvre rigoureuse du dispositif de Lutte contre le Blanchiment de Capitaux et le Financement du Terrorisme (LBC/FT).

Le confrère précise que la BCEAO a saisi cette occasion pour inviter les Directeurs généraux des banques de crédit, à veiller au respect de l'exigence de vigilance renforcée en matière de prévention, de détection et de déclaration des opérations suspectes, à la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (CENTIF), conformément à la réglementation en matière de LBC/FT. Et le Directeur national a insisté sur l'intérêt à accorder à la bonne appropriation du dispositif par tous les intervenants au niveau des banques.

Si ces dispositions sont appliquées à la lettre, elles pourront, sans doute, permettre de booter le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme hors de l’Afrique de l’ouest.

Cependant, l’on peut émettre des inquiétudes. Car si jamais des Directeurs généraux de banques sont impliqués dans ces blanchiments d’argent et ces financements du terrorisme, alors la BCEAO sera obligée de proposer une autre stratégie de lutte.

Nathanaël Yao

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires