Sign in
Download Opera News App

 

 

Fraternité Matin, plus rien ne va. Le départ de Venance Konan exigé par des agents

Les employés du journal Fraternité Matin, ne sont pas contents de la gestion de leur directeur général, Venance Konan. Ils réclameraient selon nos sources, son départ. Les syndicats de travailleurs lui reprochent une mauvaise gestion de l'entreprise et le non-respect des règles qui doivent accompagner un éventuel plan de redressement qui doit être mis en place. Cela fait en effet plus de dix ans que le titre accumule les difficultés financières. Ainsi, en novembre 2018, l’exécutif ivoirien a accepté d’effacer une dette à hauteur de 5,5 milliards de francs CFA et d’apporter 3,6 milliards de francs CFA en échange de réformes. Mais jusque-là, le quotidien peine à s’en sortir.Pour les syndicats, le malaise est plus profond. Alors que la presse quotidienne est quasi exclusivement une presse d’opinion très marquée idéologiquement, c’est la nature de Fraternité Matin mais aussi de la Radio télévision ivoirienne (RTI) et de l’Agence ivoirienne de presse (AIP), tous détenus par le gouvernement – qui doit changer, défendent plusieurs organisations.

Content created and supplied by: Sirikikaloga (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires